Article 

Coman : «Je ne suis pas du tout rancunier envers le PSG»

Publié le lundi 13 mai 2019 à 16:06 par Jean Chemarin
Parti du PSG en 2014 pour signer son premier contrat professionnel à la Juventus Turin, Kingsley Coman a souvent évoqué la possibilité d'un retour à Paris. Au micro du Canal Football Club, l'ailier du Bayern Munich a assuré que ce n'était pas d'actualité. L'international français est aussi revenu sur son départ du club en 2014 et a aussi donné son avis sur la saison parisienne ainsi que la gestion du cas Rabiot.

Du haut de ses 22 ans, Kinglsey Coman est en passe de remporter son quatrième titre de champion d'Allemagne consécutif, le Bayern Munich comptant deux points d'avance sur le Borussia Dortmund à une journée de la fin. Egalement deux fois champion de France avec le PSG et deux fois champion d'Italie avec la Juventus Turin (même s'il n'a joué qu'un match pour le club italien lors de son titre en 2016), le natif de Paris réalise un début de carrière très prometteur, même s'il n'a pas été épargné par les blessures ces dernières années et n'a pas encore montré tout l'étendu de son talent.

Formé au PSG où il était arrivé de lui-même très jeune, Kingsley Coman a évolué pendant presque 10 ans au PSG, de 2005 à 2014. Après des négociations de plus d'un an et suite à un désaccord avec la direction sportive de l'époque, il avait finalement signé à la Juventus Turin. Au micro du Canal Football Club, il est revenu sur ce départ : «Je n'étais pas du tout rancunier envers le PSG (au moment de son départ), au contraire, ils m'ont beaucoup aidé dans ma formation. J'ai eu quand même l'occasion de démarrer tôt dans le groupe pro. Après je pense que je n'ai rien à leur prouver, ma carrière est déjà assez bien et le fait d'avoir pu partir dans un grand club aussi et d'avoir pu jouer était déjà une satisfaction pour moi.»

S'il a ajouté qu'un retour au PSG n'était «pour l'instant pas du tout» dans ses plans, Coman reste toutefois un suiveur attentif de l'actualité du club parisien. Il a notamment donné son avis sur la saison de son ancien club : «C'est une saison compliquée pour eux. Ils avaient des objectifs très très élevés et ce n'est pas simple de les atteindre. Leur objectif principal c'est la Ligue des champions, mais même un club comme le Bayern qui est un très grand club depuis des années ne l'a pas gagnée depuis cinq ans, même s'il y a eu des demi-finales. Donc c'est très dur pour tous les clubs. Manchester City a aussi beaucoup investi mais ne l'a pas encore gagnée. La Ligue des champions, c'est très dur, il faut avoir de la chance au tirage, dans certains matches, il faut bien jouer... C'est sûr qu'ils doivent faire mieux, mais je pense que dans les années à venir, ça ira pour eux. Je l'espère.»

Enfin, Coman a été interrogé sur la gestion du cas Adrien Rabiot, lui aussi lancé en pro au PSG par Carlo Ancelotti et au placard depuis plusieurs mois pour avoir refusé de prolonger son contrat : «C'est une situation dure pour lui, je pense, d'être traîté comme ça on va dire, dans ces circonstances, parce qu'il a quand même beaucoup donné pour le club. Après je ne connais pas tout ce qu'il s'est passé à l'intérieur...», a-t-il confié avec prudence, avant d'être interrogé sur le fait que dans certains grands clubs comme la Juventus, le Real ou le Bayern, ce genre de placardisation était rare : «C'est vrai que ça arrive beaucoup moins dans ce genre de club.»

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

mardi 21 mai

lundi 20 mai

dimanche 19 mai

samedi 18 mai

vendredi 17 mai

jeudi 16 mai

mercredi 15 mai

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux