Article 

Nkunku : «Je me suis donné toutes les chances d'y arriver au PSG»

Publié le mardi 10 décembre 2019 à 11:00 par Jean Chemarin
De retour sur le sol français ce mardi pour défier l'OL en Champions League, Christopher Nkunku est revenu sur son départ estival du PSG dans les colonnes de L'Equipe. Le milieu offensif de Leipzig a aussi répondu au tacle de Neymar sur les jeunes parisiens.

Doucement, mais sûrement, Christopher Nkunku (22 ans) est en train de faire son trou en Allemagne. Pas toujours titulaire, rarement aligné au même poste, l'ancien milieu du PSG gagne de plus en plus de temps de jeu depuis trois semaines et devrait être titulaire ce soir au Groupama Stadium face à l'OL. Son équipe de Leipzig est déjà qualifiée pour les 8es de finale, mais vise un résultat positif pour conserver sa première place. Normalement, Nkunku devrait évoluer dans un rôle très offensif, en soutien de Timo Werner.

Dans les colonnes de L'Equipe, Nkunku est revenu sur son départ du PSG l'été dernier : «Non sincèrement, je n'ai pas de regrets d'être parti, lance-t-il d'emblée. Les étés précédents, j'avais des opportunités de quitter le club, j'avais décidé de rester pour m'imposer à Paris. L'été dernier (en 2018), j'avais encore fait le choix de rester. Je pensais que ce serait la bonne (saison), je me suis trompé. Je me suis donné toutes les chances d'y arriver à Paris. J'ai été patient. Ça m'a fait avancer. Aujourd'hui, ça ne sert à rien de me poser 10 000 questions sur pourquoi ça ne l'a pas fait. C'est comme ça, je n'aurai pas les réponses.»

«Le discours du PSG a toujours été positif me concernant. Les actes n'ont pas suivi»

S'il semble avoir tourné la page et dit n'avoir aucun regret d'être parti, Nkunku semble quand même en vouloir un peu au club : «Le discours du club (le PSG), chaque été, a toujours été positif me concernant. Les actes n'ont pas suivi. Peut-être que ce n'était pas le bon moment». Auteur de 3 buts et 8 passes déicisives en 19 matches disputés avec Leipzig, Nkunku a aussi été interrogé sur les propos de Neymar, qui avait tancé en fin de saison dernière le manque d'écoute des jeunes joueurs du PSG : «Non, je me suis pas senti visé, répond Nkunku. S'il avait pensé ça de moi, il serait venu me voir dans le vestiaire. Il ne l'a pas fait. Sur le fond, je ne sais pas s'il a raison, c'est son opinion.»

Se sentant en tout cas «épanoui sur le terrain et un peu plus libéré», Nkunku ne compte pas s'arrêter-là et a conscience qu'il a encore une belle marge de progression : «Aujourd'hui, je sais que je n'ai pas atteint mon meilleur (niveau). Je peux faire encore mieux. Avec la nécessité de me stabiliser à un poste ? Non, je ne pense pas qu'il faille forcément faire ça. À Paris ou ici, j'ai joué à beaucoup de postes. Ici, j'ai déjà évolué 9, 6, 8. Mais je pense que le poste où je me sens le plus à l'aise, c'est le côté gauche. Après, vraiment quel que soit le poste, j'ai faim de jouer, de progresser pour devenir un joueur plus complet».

Pour ceux que ça intéresse, le match OL-Leipzig sera diffusé ce mardi soir à partir de 21h sur RMC Sport 1.

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

samedi 25 janvier

vendredi 24 janvier

jeudi 23 janvier

mercredi 22 janvier

mardi 21 janvier

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux