Article 

«On n’avait pas d’autre choix que de partir» explique l'agent de Maignan

Publié le samedi 9 décembre 2017 à 11:49 par Philippe Goguet
Titulaire dans les cages du LOSC, Mike Maignan vit une période faste et va faire son retour au Parc des Princes ce samedi. Dans la presse nordiste, son agent est revenu sur les circonstances de son départ du PSG il y a 2 ans.

«On aurait dû garder Maignan plutôt qu'Areola» est l'un des grands refrains du moment chez les supporters parisiens, l'actuel gardien du LOSC étant dans une bonne passe quand son homologue parisien l'est beaucoup moins. Pourtant, les deux portiers formés du côté de Saint-Germain-en-Laye étaient sous contrat professionnel avec le PSG jusqu'en août 2015, date à laquelle le PSG s'est résolu à vendre Maignan au LOSC contre 1M€ environ. 

Du côté du PSG, on a bien tenté de retenir Maignan à l'époque puisque le club a voulu le prolonger alors qu'il ne lui restait plus qu'un an de contrat. Mais comme l'explique son avocat Antony Costard dans La Voix du Nord, c'est le jeune portier, 20 ans à l'époque, qui a souhaité partir : «On n’avait pas d’autre choix que de partir car aucun temps de jeu ne lui était promis. On a cherché un vrai projet.» A ce moment-là, Maignan n'est en effet que le quatrième gardien du club derrière Trapp, Sirigu et Douchez. Plus Areola qui vient d'être prêté à Villarreal après son prêt à Bastia. 

Il aura finalement fallu attendre deux saisons sur le banc de touche avant que Maignan ait sa chance au LOSC, lancé cet été par Bielsa avec l'appui du directeur sportif Luis Campos. Dès le mois de juin dernier, la décision était prise comme l'avocat du joueur l'explique : «On a eu une réunion importante en début de mercato et Mike a été mis en confiance. S’il bossait correctement, il serait le numéro 1.» Trois mois plus tard, ce statut est désormais bien établi et Maignan multiplie les parades, notamment sur penalty où il en arrête près d'un sur deux.

Concernant le choix du PSG d'avoir gardé Areola plutôt que Maignan, l'ex-entraîneur des gardiens de Chelsea Christophe Lollichon donne son avis sur Eurosport : «Il y a deux ans et demi de différence entre les deux. Areola a pu enchaîner les matches au plus haut niveau plus tôt et engranger de la confiance. Si Maignan avait montré des qualités nettement supérieures au moment où le club devait trancher entre les deux, les choses auraient pu être différentes. Mais sans cela, c'était plus logique de miser sur Areola.»

A l'époque, le choix du PSG était plutôt logique : Areola sortait d'un bon prêt à Bastia quand Maignan peinait à se montrer régulier dans les buts de l'équipe réserve, une étape que son aîné avait franchi avec brio deux ans plus tôt. Et si la hype du moment est en faveur de Maignan, Lollichon tempère : «Ce n'est pas pareil au PSG. Il n'y a que deux ou trois arrêts à faire. A Lille, Maignan est moins protégé par sa défense.» L'ancien mentor de Cech voit d'ailleurs toujours très grand pour Areola : «Je l'avais déjà dit, il a le potentiel pour être numéro un en équipe de France.»

 

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

samedi 20 octobre

vendredi 19 octobre

jeudi 18 octobre

mercredi 17 octobre

mardi 16 octobre

lundi 15 octobre

dimanche 14 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux