Article 

Une erreur pour Areola, un chef d'oeuvre pour Nkunku

Publié le lundi 7 octobre 2019 à 9:11 par Jean Chemarin
Si Adrien Rabiot n'a pas disputé la moindre minute face à l'Inter Milan dimanche soir, plusieurs anciens joueurs du PSG se sont illustrés en Europe ce week-end. Certains de la meilleure des manières, comme Christopher Nkunku avec Leipzig, d'autres un peu moins, comme Alphonse Areola face à Grenade.

En plein débat sur la hiérarchie des gardiens de but au Real Madrid, Alphonse Areola a raté une belle occasion de faire pencher la balance en sa faveur ce week-end. Titularisé face à Grenade samedi en l'absence de Thibaut Courtois, qui se remet d'une grosse gastro (on vous épargne les détails), le gardien prêté par le PSG a fait son match jusqu'à cette terrible 67 minute. Alors que son Real menait tranquillement 3-0, Areola a tergiversé au moment de relancer et a finalement tapé dans le pied de Carlos Fernández, venu le presser.

L'arbitre a sifflé penalty et le club andalou a réduit l'écart avant même d'inscrire un deuxième but. James Rodriguez a finalement marqué un 4e but en fin de match et le Real s'est imposé 4-2. Mais l'erreur d'Areola a fait le tour du monde et redistribué soudainement les cartes qui commençaient tout juste à rejoindre sa manche. Le champion du monde français avait en effet été titularisé face à Osasuna il y a dix jours et avait été impeccable. Idem la semaine passée en Ligue des champions quand il est entré à la mi-temps face à Bruges à la place de Courtois, sortant un arrêt important qui avait permis au Real de rester dans le match.

Après le match face à Grenade, Zinedine Zidane s'est exprimé sur Alphonse Areola et il a surtout tenu à le défendre : «Il sait qu'il a fait une erreur, il n'y a pas besoin d'en rajouter. Mais par contre, je retiens le match énorme qu'il a fait. Il a été énorme dans son but et je ne parle pas forcément d'arrêter des buts, car il n'a pas eu trop d'arrêts à faire. Mais il a beaucoup parlé à sa défense. Sur les coups de pied arrêtés, il a été impressionnant. Je suis content pour lui parce que ça se passe bien. Il fait partie de l'effectif et voilà il faut qu'il continue à apporter quelque chose quand c'est à lui de jouer.»

Transféré lui à Leipzig cet été, Christopher Nkunku est rarement titulaire en Allemagne (3 fois seulement depuis le début de saison), mais entre en jeu quasiment à chaque fois, comme ce week-end face au Bayer Leverkusen de Moussa Diaby (qui a joué le dernier quart d'heure). Un Bayer qui menait 1-0 quand Nkunku est sorti du banc à l'heure de jeu. 20 minutes plus tard, l'ancien Parisien réalisait un superbe enchaînement dans la surface de Leverkusen et permettait à son équipe d'égaliser. Son deuxième but de la saison en Bundesliga.

Joueur(s) lié(s) 


News 

mercredi 23 octobre

mardi 22 octobre

lundi 21 octobre

dimanche 20 octobre

samedi 19 octobre

vendredi 18 octobre

jeudi 17 octobre

mercredi 16 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux