Article 

Alves irrite le PSG en retardant sa prolongation (UOL)

Publié le jeudi 16 mai 2019 à 13:09 par Philippe Goguet
Annoncée depuis bien longtemps, la prolongation de contrat de Dani Alves n'est pourtant toujours pas bouclée et la situation commence même à irriter le PSG selon le média brésilien UOL. Le contrat proposé ne lui plaisant pas, Alves fait traîner les discussions en attendant une offre plus intéressante venue d'Angleterre même si Paris demeure sa priorité.

En fin de contrat en juin prochain, Dani Alves n'est pas pressé d'écrire la suite de sa carrière malgré ses 36 ans et une saison tronquée par les suites d'une grave blessure au genou. Depuis des semaines, le latéral brésilien et le PSG négocient une prolongation de contrat mais les deux parties n'arrivent pas à s'entendre sur un point simple, à savoir la durée du contrat. Paris lui propose de prolonger pour une année supplémentaire mais le joueur attend un nouveau bail d'au moins deux ans de plus.

Alors que le club parisien ne semble pas décidé à améliorer son offre, Dani Alves prend donc tout son temps et évalue d'autres options. Comme il l'a confié à des amis, sa priorité reste bien le club parisien mais il explore toutes les options possibles selon UOL. Il espère ainsi qu'un des top clubs anglais lui proposent un bail de la durée espérée afin d'avoir de la stabilité. Avant qu'il ne signe au PSG en 2017, des cadors anglais comme Chelsea, Manchester United et surtout Manchester City s'étaient en effet manifestés et les Citizens avaient été très proches de faire signer le joueur.

Au PSG, Alves ne surveille pas que la durée du contrat proposé mais aussi le projet sportif. L'an passé, il a été déçu par l'effectif mis à disposition qui l'a forcé à évoluer à un nombre important de postes différents tout au long de la saison. Alors qu'il n'a commencé à rejouer qu'en novembre, le Brésilien a évolué comme arrière droit, milieu défensif, milieu relayeur, milieu offensif excentré. L'an prochain, ce ne sera pas forcément la même chose et le départ annoncé de Thomas Meunier pourrait lui permettre de retrouver son poste de latéral droit de façon plus continue, ce qu'il souhaite.

Alves compte aussi sur ce départ annoncé du Belge pour faire craquer le PSG sur la durée du contrat qui va lui être proposé, donc s'aligner sur les deux ans voulus par le joueur. Une situation d'attente qui commence donc à irriter le PSG mais est un grand classique de la part du Brésilien, le FC Barcelone pouvant en témoigner.

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

vendredi 24 mai

jeudi 23 mai

mercredi 22 mai

mardi 21 mai

lundi 20 mai

dimanche 19 mai

samedi 18 mai

vendredi 17 mai

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux