Article 

Areola déçu par le manque de soutien de Tuchel (L'E)

Publié le lundi 16 septembre 2019 à 10:56 par Jean Chemarin
Avant les retrouvailles d'Alphonse Areola avec le PSG ce mercredi, le quotidien L'Equipe est revenu sur les coulisses de son départ au Real Madrid. On y apprend notamment que le champion du monde français en veut à Thomas Tuchel de ne pas l'avoir défendu.

«C'est vrai que c'est un beau clin d'oeil du destin de pouvoir revenir aussi vite dans mon club formateur». Vendredi dernier, Alphonse Areola a été officiellement présenté à la presse par le Real Madrid. Souriant et détendu, il a répété sa joie de rejoindre «le plus grand club au monde», sans pour autant dénigrer son club formateur, à qui il appartient toujours, ou laisser transparaître quelconque frustration d'avoir quitté le poste de numéro 1 du PSG pour récupérer celui de numéro 2 au Real Madrid.

Dans son édition du jour, L'Equipe confirme pourtant que le champion du monde français ne se voyait pas quitter le PSG cet été, surtout suite à la fermeture du marché anglais, qui constituait à ses yeux la seule destination intéressante en cas de départ de la capitale. Après avoir été intronisé numéro 1 par Thomas Tuchel à la sortie de la préparation estivale, Areola se voyait faire la saison à Paris et pensait avoir le soutien de son entraîneur allemand, qui l'a pourtant chatouillé plusieurs fois durant l'été en conférence de presse, sans jamais garantir sa continuité au club.

Après s'être cassé les dents sur le dossier Donnarumma, trop cher, Leonardo a lui réussi à convaincre Keylor Navas de venir au PSG et n'en a pas été dissuadé par Tuchel selon L'Equipe. Zinedine Zidane voulait lui garder Keylor Navas, mais face à l'insistance du Costaricien, il a accepté d'ouvrir la porte, à condition de récupérer Areola. Zidane aurait alors téléphoné au gardien français pour le convaincre de venir à Madrid en lui promettant du temps de jeu durant la saison, tout en étant transparent sur son rôle de doublure de Thibaut Courtois.

Hésitant, Areola aurait fini par comprendre que son directeur sportif et son entraîneur avaient déjà acté son départ quand il a découvert que le PSG avait autorisé sa visite médicale à Madrid le 31 août. Areola aurait alors prévenu son coach qu'il ne voulait pas jouer à Metz (le 30 août) et aurait d'ailleurs mal pris la déclaration d'après-match de Leonardo, qui se disait «surpris» qu'il n'ait pas voulu jouer, estimant qu'on le poussait clairement vers la sortie et que ce n'était donc pas à lui d'endosser le rôle de celui qui ne voulait plus jouer avec le PSG. Mais Areola en voudrait surtout à son entraîneur de ne pas l'avoir défendu et de ne pas avoir insisté pour qu'il reste. Il n'aura a priori pas l'occasion de lui prouver quoi que ce soit ce mercredi puisque Courtois n'est pas blessé et sera bien dans les buts madrilènes.

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

dimanche 15 décembre

samedi 14 décembre

vendredi 13 décembre

jeudi 12 décembre

mercredi 11 décembre

mardi 10 décembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux