Article 

Aurier ne serait plus interdit de territoire britannique

Publié le dimanche 16 juillet 2017 à 10:20 par Philippe Goguet
Resté à Paris pour négocier son transfert, Serge Aurier ne serait plus interdit de territoire britannique selon Le Parisien, s'ouvrant de nouvelles portes. Mais toutes les sources ne s'accordent pas sur cette version.

Contrairement à la plupart du groupe du PSG, Serge Aurier n'a pas fait le voyage jusqu'à Miami pour prendre part à la tournée d'été du PSG à sa demande. Le joueur souhaite partir du club, qui n'y est plus forcément opposé depuis peu, et il a obtenu des dirigeants parisiens de rester en France pour négocier son transfert et s'éviter aussi une blessure. En ne partant pas de l'autre côté de la planète, l'Ivoirien est également plus vite disponible en cas de transfert à boucler rapidement.

Reste à se trouver une destination pour relancer une carrière surtout marquée par les soucis extra-sportifs depuis quelques temps. Jusque-là, la piste de l'Angleterre était difficile à considérer étant donné que Serge Aurier était interdit de territoire suite à sa condamnation pour violences volontaires sur un policier l'an passé. En novembre dernier, il n'avait pas pu jouer à l'Emirates Stadium pour affronter Arsenal car bloqué à la douane. Selon Le Parisien, le latéral ivoirien «a réglé son problème d'interdiction de territoire en Angleterre» et il pourrait donc désormais se rendre dans le pays en question. 

Outre-Manche, quelques clubs sont intéressés par le joueur, notamment les deux clubs de Manchester, et United serait notamment revenu à la charge dernièrement selon L'Equipe, le quotidien sportif ne confirmant toutefois pas que le joueur peut aller en Angleterre. Une autre source affirme que le joueur est toujours privé de territoire britannique et que rien n'a changé concernant Aurier de ce point de vue-là, le bien informé compte Twitter Paris United. Et outre cette autorisation d'entrer sur le territoire britannique, Aurier va devoir obtenir un permis de travail pour jouer en Angleterre vu son statut d'extra-communautaire.

La piste de l'Italie est aussi évoquée par la presse et le club en pole est aujourd'hui l'Inter Milan, à la recherche d'un arrière droit et qui a édjà eu des discussions avec l'entourage du joueur. Le PSG réclame 20 à 25M€ pour son joueur de 24 ans sous contrat jusqu'en 2019.

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

jeudi 21 septembre

mercredi 20 septembre

mardi 19 septembre

lundi 18 septembre

dimanche 17 septembre

samedi 16 septembre

vendredi 15 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux