Article 

Cavani, Pastore, après le retour, la sanction

Publié le mardi 9 janvier 2018 à 21:55 par Philippe Goguet
De retour à l'entraînement depuis peu, Javier Pastore et Edinson Cavani ont été laissés de côté pour le déplacement à Amiens. Un peu plus tôt dans la journée, leur entraîneur Unai Emery avait évoqué leur cas, annonçant que les deux hommes avait besoin de travailler.

Pour la première fois en 2018, c'est un Unai Emery qui a retrouvé tous ses joueurs qui s'est présenté devant la presse ce mardi. La veille, le dernier des deux retardataires, à savoir Javier Pastore, s'était enfin montré au Camp des Loges, s'offrant une séance personnelle pendant que Cavani retrouvait le reste du groupe professionnel parisien quelques jours après son retour. Forcément, la presse a interrogé l'entraîneur parisien sur ce comeback bien tardif.

«Le plus important maintenant c'est le groupe, l'équipe»

Face aux médias, le coach du PSG va tenter de déminer le sujet : «Les deux doivent travailler. Le plus important maintenant c'est le groupe, l'équipe, les joueurs qui sont prêts et ceux qui ont joué dimanche. Les deux vont continuer le travail après leur retard pour revenir dans l'équipe la semaine passée et on va continuer le travail avec les joueurs qui sont bien. Edi s'est entraîné avec le groupe mais ils doivent continuer le travail. On va voir comment sont tous les joueurs de l'effectif pour demain et on va décider.» Quelques heures plus tard, la sanction tombait : Cavani et Pastore n'étaient pas du déplacement à Amiens.

«Le groupe est fort, solide, il sait les petits choses positives et négatives qu'il peut laisser passer.»

Lorsqu'il avait été interrogé sur une possible sanction et l'impact de cette double absence sur le groupe, Emery avait pourtant été plutôt souple : «Le chemin de l'équipe est clair : les joueurs sont impliqués et le groupe est très fort même si certains n'ont pas fait à certains moment ce qu'il y avait de mieux. Mais le groupe est fort, solide, il sait les petits choses positives et négatives qu'il peut laisser passer. Le groupe pense collectivement et l'équipe a un sentiment collectif. Moi aussi, je voudrais que tout aille bien dans toutes les directions mais ce sont quelques petits problèmes pour moi. Nous en avons parlé en interne. Pour Edinson et Javier, le club décidera s'il y a une sanction ou non pour les joueurs. Moi, ma responsabilité, c'est de bien préparer le match de demain avec l'équipe et ceux qui vont venir. Comme j'ai dit, je vais travailler avec les joueurs qui sont mieux.»

Pour autant, alors qu'il était relancé sur cette possible sanction qui guettait les deux retardaires, Emery confessait que, «oui, (il a) parlé personnellement avec eux et le club a parlé avec eux. Après, ce sont des choses internes.» Les explications attendues de la part des deux joueurs n'ont visiblement pas convaincu grand monde du côté de la direction et Cavani manque donc son deuxième match consécutif, Pastore son premier. Les deux joueurs sont pourtant plutôt en bonne forme physiquement d'après les échos du Camp des Loges. L'Uruguayen traîne en revanche un certain spleen et ne s'est pas expliqué devant ses partenaires sur son absence.

«Une saison, c'est très long, il y a beaucoup de matches.»

Du côté d'Emery, on a aussi fait comprendre qu'il n'était pas question de se priver des deux hommes trop longtemps : «Une saison, c'est très long, il y a beaucoup de matches. Nous avons fini la première partie et on commence juste la deuxième. J'espère qu'on va encore jouer beaucoup de matches, cela voudra dire qu'on passe des tours et on va avoir besoin de tous les joueurs. Le plus important, c'est la performance des joueurs qui sont bien et la concurrence des autres afin de progresser.» 

Mais l'entraîneur parisien a aussi bien noté que son attaque a très bien fonctionné à Rennes, sans les deux absents : «Tous les matches sont importants et donnent des informations sur comment est l'équipe et comment sont les joueurs individuellement. Le match de dimanche avec les trois de devant, Neymar, Kylian et Angel (Di Maria) est une bonne performance, on va continuer et c'est une bonne nouvelle pour moi que l'équipe réponde comme dimanche. Nous avons commencé avec une bonne mentalité pour aller chercher tous les titres sur notre chemin.» Un chemin qui passe par Amiens, et sans les deux retardataires.

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

samedi 21 juillet

vendredi 20 juillet

jeudi 19 juillet

mercredi 18 juillet

mardi 17 juillet

lundi 16 juillet

dimanche 15 juillet

samedi 14 juillet

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux