Article 

Dani Alves dément vouloir acheter un club au Portugal

Publié le dimanche 4 mars 2018 à 16:21 par Thomas Baritaud
Sur Twitter, Dani Alves a contesté une information du média brésilien UOL Esporte. Ce dernier assure que le joueur du Paris Saint-Germain, l’ancien joueur de l’Olympique Lyonnais Fred et leurs agents veulent acheter un club de football en D2 portugaise.

« Mentira !! ». C’est par cette réponse sèche sur Twitter que Dani Alves a répondu il y a peu à une fake news d'un média brésilien qui circulait depuis quelques jours. Le 1er mars, UOL Esporte, avait annoncé que Dani Alves, Fred, ainsi que leurs agents, souhaitaient acquérir un club de football en Segunda Liga au Portugal. Le numéro 32 du Paris Saint-Germain a clarifié la situation en répondant de manière lapidaire à cette rumeur en citant l'information.

La publication initiale a été supprimée depuis mais le compte auquel répondait Dani Alves avait partagé un article d’UOL Esporte affirmant que les joueurs et leurs agents cherchaient à racheter un club portugais. Selon UOL, ils auraient porté leur choix sur Famalicão et Leixões, actuellement respectivement à la huitième et neuvième places de la Segunda Liga, le championnat de seconde division du Portugal.

Suite à son article, le média brésilien a été contacté par les agents respectifs de Fred et Dani Alves : Francis Melo et Fransergio Bastos. Ils confirment qu’ils sont à la recherche d’un club au Portugal, mais que leurs clients n’ont rien à voir dans cette histoire. «Notre affaire ne se mélange pas avec celles de nos clients. Fred et Daniel Alves sont tous les deux concentrés sur leurs carrières et ne sont pas impliqués dans ce projet que moi et Fransergio développons en ce moment », explique Francis Melo au journal. Toutefois, UOL Esporte persiste : Dani Alves et Fred recherchent bien un club dans le pays.

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

mardi 15 octobre

lundi 14 octobre

dimanche 13 octobre

samedi 12 octobre

vendredi 11 octobre

jeudi 10 octobre

mercredi 09 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux