Article 

Défense à 3, tirage de la C1, Tuchel, Kehrer, la conf' de Kimpembe

Publié le vendredi 31 août 2018 à 14:07 par Philippe Goguet
A la veille du match à Nîmes, Presnel Kimpembe était en conférence de presse ce vendredi et il a évoqué tous les grands thèmes du moment : le tirage au sort de la Champions League, la découverte de la défense à 3, ses premiers pas avec Tuchel ou encore l'arrivé de Thilo Kehrer.

Le tirage au sort de Ligue des Champions :

«Ca va être 3 gros matches avec 3 ambiances très très chaudes. Pour le groupe et pour l'équipe, je pense que c'est une bonne chose de commencer par des matches comme ça, face à des équipes difficiles, mais cela va nous aussi être très chaud au Parc des Princes. On est prêts à les recevoir. [...] Trois grosses affiches pour débuter, je pense que c'est mieux, ça nous met dans le bain directement. Et cela va aussi être compliqué pour eux chez nous mais commencer par des équipes comme celles-là, c'est toujours bon à prendre.»

Sa découverte de la défense à 3 :

«C'est bien de pouvoir changer de système. C'est sûr que l'équipe n'était pas rôdée mais ça viendra au fil du temps, ça va se développer. On a encore du temps pour l'apprendre et je pense que c'est bien pour l'équipe de jouer dans ce système-là. [...] Di Maria devant moi ? Franchement, je ne peux pas trop donner d'avis car c'était ma première expérience dans ce système. C'est sûr que Di Maria n'est pas un latéral, il va plus apporter offensivement, c'était un choix du coach et il faut aussi savoir le respecter. [...] Ce que ça change par rapport à la défense à quatre ? On sait que j'ai plus l'habitude d'être dans l'axe et le fait d'être un peu désaxé change pas mal de choses, dans l'orientation, le positionnement, sur le fait de pouvoir avancer avec le ballon. C'est autre chose mais c'est un système qu'on va apprendre.»

Le statut de Kylian Mbappé après le Mondial : 

«Kylian n'a pas changé, on sait tous que c'est une personne très intelligente. Il a la tête sur les épaules et c'est toujours le même dans sa façon d'être. Il est toujours aussi souriant, bavard (rires), il n'a pas changé et c'est le Kylian qu'on aime.»

Toujours dans l'euphorie de la Coupe du Monde ?

«Je vais vous dire la vérité, je ne me rends toujours pas compte que je suis champion du monde. Ce n'est pas plus mal car ça permet de me remettre au travail le plus vite possible. C'était un moment magnifique bien sûr et ça restera toujours dans ma tête mais il faut savoir se remettre au travail. Peut-être que les regards ont changé mais je ne m'en rends pas compte personnellement. [...] J'ai retrouvé mes coéquipiers du PSG, les champions du monde, mais retrouver les autres champions du monde à Clairefontaine ce sera différent c'est sûr. L'enceinte ? Elle va bien.»

Ses premiers jours avec Thomas Tuchel :

«Cela se passe très bien, le coach a son côté un peu foufou comme moi, on s'entend bien lui et moi. Mais chaque chose en son temps : quand il est au travail, il travaille, quand il faut parler à un joueur, il le fait et quand il faut rigoler, il rigole. Cela se passe bien et j'espère que ça va continuer. Aux entrainements, il met beaucoup d'intensité et tout le monde le ressent ainsi.»

La concurrence de Thilo Kehrer :

«La concurrence, c'est toujours bon, ça permet de relever son niveau de jeu. Thilo a été recruté cet été et c'est aussi un renfort pour l'équipe. On connaît tous ses qualités et si le club et le coach a fait appel à lui, ce n'est pas pour rien.»

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

dimanche 11 novembre

samedi 10 novembre

vendredi 09 novembre

jeudi 08 novembre

mercredi 07 novembre

mardi 06 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux