Article 

Des CRS surpris en train de piller la boutique du PSG ?

Publié le dimanche 17 mars 2019 à 13:02 (mis à jour à 13:13) par Philippe Goguet
Alors que la boutique du PSG sur les Champs-Elysées a été touchée comme de nombreuses autres par l'acte 18 des Gilets Jaunes, des vidéos montrant un CRS en train de remplir un sac à dos avec ce qui ressemble à des équipements du club parisien tournent sur les réseaux sociaux. Une enquête a été ouverte auprès de l'inspection générale de la police nationale.

L'infirmerie serait-elle devenue un supermarché ? C'est la question qui se pose au lendemain de l'acte 18 des manifestations des Gilets Jaunes sur les Champs-Élysées à Paris. Alors que la boutique du PSG en bas de l'avenue avait été transformée en infirmerie provisoire pour gérer quelques blessés, des vidéos montrant ce qui ressemble fortement à des vols tournent sur les réseaux sociaux. Et les vols ne sont pas l'affaire des casseurs qui gravitent autour du mouvement social mais bien des CRS présents sur place.

Présent sur place pour couvrir l'événement, c'est le journaliste de Brut Rémy Buisine qui a dévoilé la chose de façon involontaire alors qu'il diffusait en direct les événements sur son compte Facebook. De passage devant la boutique du PSG, on y voit alors un CRS en train de plier consciencieusement ce qui ressemble fortement à la dernière veste du PSG issue de la collaboration avec Jordan avant de la glisser dans un sac à dos sur le côté. La scène est vite coupée, le journaliste filmant étant matraqué à ce moment-là. 

Le site CheckNews s'est penché sur la chose et a regardé en détail le live du journaliste pour tenter de comprendre ce qu'il s'est passé.  Il revient notamment sur ce qu'il s'est passé avant la fameuse vidéo avec le remplissage du sac à dos : «À 4’56’55 du live de Brut, on devine, en arrière-plan, un policier qui ramasse des maillots rouges et bleus qui sont au sol à l’extérieur du magasin. Moins de deux minutes plus tard, on voit un fonctionnaire de police plier des vêtements pour les mettre dans un sac à dos, dans un coin formé par le bâtiment et une palissade de travaux. Il est entouré par au moins six autres agents de police et de nombreux manifestants sont à proximité.»

L'affaire semble en tout cas bien réelle puisque la préfecture de police de Paris a fait savoir au site CheckNews que l’inspection générale de la police nationale (IGPN) avait été saisie.

[MAJ 13h13] Les mêmes images de la vidéo donnent aussi lieu à une toute autre interprétation, le CRS remettant dans le sac les affaires des interpellés :



News 

Aujourd'hui

jeudi 21 mars

mercredi 20 mars

mardi 19 mars

lundi 18 mars

dimanche 17 mars

samedi 16 mars

vendredi 15 mars

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux