Article 

Descamps : «J'espère prendre un jour la place d'Areola»

Publié le mardi 23 octobre 2018 à 12:22 par Jean Chemarin
Prolongé l'été dernier jusqu'en 2021 avant d'être prêté dans la foulée à Clermont, Rémy Descamps a réalisé un bon début de saison avec le club auvergnat, avant de se blesser. De passage sur Canal + Sport lundi soir, le gardien de 22 ans a fait part de son plan de carrière et de ses ambitions.

Touché à la main gauche lors d'un entraînement le 12 octobre dernier, Rémy Descamps n'a pas disputé la dernière journée de Ligue 2 et ne devrait revenir que dans trois semaines selon ses propres dires. Dommage, car il avait bien débuté la saison avec le Clermont Foot 63, en n'encaissant que 2 buts après 6 journées de Ligue 2. Invité sur le plateau du Late Football Club lundi soir, le gardien de 22 ans a évoqué son avenir au PSG, où il a prolongé jusqu'en 2021 avant de partir en prêt.

«Les dirigeants m'ont dit qu'ils comptaient sur moi, après il faut savoir être réaliste. Là je suis parti à Clermont pour jouer et je ne me projette pas vraiment sur les années prochaines», a-t-il confié. Un peu plus tôt, dans le Mag Ligue 2, Descamps avait aussi évoqué son avenir parisien au micro de Canal + Sport, parlant cette fois plus franchement de ses ambitions à long terme : «Quand est-ce que je vais prendre la place d’Areola ? C’est une grande question. J’espère un jour, parce que c’est mon objectif aussi. Ça fait partie du poste, il n’y en a qu’un qui joue. À moi de prendre mon mal en patience et de jouer à l'extérieur, aujourd'hui avec Clermont, pour pouvoir ensuite espérer la place de numéro 1 au PSG.»

Mais le portier, qui avait été prêté à Tours la saison passée, sait qu'il lui faudra du temps avant de prétendre à une place de numéro 1 à Paris, si tant est qu'il arrive un jour à l'obtenir : «M'imposer au PSG est un objectif à long terme parce que je sais qu’en ce moment ce n’est pas possible, il y a du monde devant et je sais où est ma place. Mais c’est vrai qu’à long terme, avec l’expérience que je vais acquérir au fur et à mesure des années, pourquoi pas acquérir une place de titulaire.»

Enfin, Rémy Descamps a aussi raconté sa rencontre avec Gianluigi Buffon cet été, juste avant son départ pour l'Auvergne : «C’est une immense personne, un immense gardien aussi, une légende. Quand on le côtoie, on n'attend que ça, on attend l’entraînement, on attend qu’il se déroule, on ne veut pas qu’il s’arrête. On profite parce que l’on sait que cela ne va pas durer longtemps, sachant que je voulais partir en prêt. On prend tout ce qu'il y a à prendre et cela va me servir plus tard, c’est sûr.»

Joueur(s) lié(s) 


News 

mardi 20 novembre

lundi 19 novembre

dimanche 18 novembre

samedi 17 novembre

vendredi 16 novembre

jeudi 15 novembre

mercredi 14 novembre

mardi 13 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux