Article 

Echos contraires sur l'état d'esprit de Neymar après sa mise sur le banc face au Real

Publié le jeudi 28 novembre 2019 à 14:33 par Jean Chemarin
Souriant et détendu avant le match, comme l'ont montré les images de télévision, Neymar n'était visiblement pas plus fâché que ça de démarrer sur le banc face au Real Madrid, confirmant l'idée qu'il avait conscience de ne pas être à 100%. Si en France, Le Parisien va dans ce sens, la presse brésilienne assure elle que Neymar n'a pas du tout apprécié d'être remplaçant et se sentait capable de jouer tout le match.

Si ce n'était pas la première fois que Neymar était remplaçant avec le PSG et que tout le monde s'accordait à dire avant le match que le Brésilien n'était pas à 100%, sa mise sur le banc à Santiago Bernabéu a quand même forcément fait beaucoup jaser et l'une des questions qui est le plus revenue était la suivante : comment Neymar a pris la chose ? Selon Le Parisien, le Brésilien n'en a pas fait un drame et son clan a pris soin de confier au journal qu'il n'y avait aucune friture sur la ligne entre lui et Tuchel : «Tuchel adore Neymar et Neymar adore Tuchel». 

Pour autant, Le Parisien estime que la relation entre les deux hommes est moins fusionnelle que par le passé et se base principalement sur deux récentes sorties de l'Allemand pour l'affirmer : celle où il a désapprouvé la petite virée madrilène de Neymar à la Coupe Davis et celle où il a pointé du doigt son côté provocateur. Au Camp des Loges, «on décrit une relation beaucoup moins fusionnelle depuis l'été entre Neymar et Tuchel» écrit aussi le quotidien francilien, qui rappelle que Neymar a esquivé l'Allemand à sa sortie contre Lille et lui a filé entre les bras à Madrid.

Le Parisien ajoute toutefois que l'attaquant a été décrit comme détendu par ceux qui l'ont côtoyé après le match face au Real, lui qui a d'ailleurs eu la permission du club de ne pas rentrer à Paris mardi soir pour profiter de son jour de repos le lendemain où il le souhaitait (il a été aperçu dans un restaurant de Madrid avec Casemiro après le match), à l'instar de Keylor Navas et Thiago Silva. Thomas Tuchel a lui assuré avant et après le match que Neymar était forcément déçu de ne pas débuter, mais avait «accepté» sa décision.

Du côté de la presse brésilienne et du média UOL qui est présent en permanence auprès du PSG, on dresse un portrait un peu moins idyllique de la situation et les échos sont similaires à ceux d'autres journalistes brésiliens publiés juste avant la rencontre. Le média brésilien assure que Neymar était «fâché» de ne pas débuter le match, même s'il n'y aurait eu aucune dispute avec son entraîneur. Le Brésilien aurait toutefois bien fait comprendre à son entraîneur qu'il se sentait capable de jouer 90 minutes. Sentiment que ne partageait pas l'Allemand, qui l'a quand même fait jouer 45 minutes.

UOL explique aussi que Neymar se mure dans le silence depuis son retour à la compétition face à Lille, que ce soit avec ses coéquipiers ou la presse. UOL assure même que le Brésilien était le seul joueur du PSG à ne pas avoir salué mardi soir après la rencontre les supporters parisiens qui avaient fait le déplacement à Bernabéu, ce que des membres présents au stade nous ont confirmé. 

Dur de savoir quel est l'état d'esprit réel de Neymar après ce Real Madrid/PSG vu à quel point les informations sont contradictoires. Logique aussi, vu que l'attitude du joueur est elle même assez contradictoire. Alors que les images de la télévision ont montré un Neymar hilare à l'échauffement aussi bien au moment de saluer ses compatriotes du Real Madrid que sur le banc parisien, le même joueur était quelques minutes plus tôt la tête bien basse et, de loin, le dernier du groupe au moment où les Parisiens sortaient de l'hôtel pour rejoindre le stade, visiblement bien triste de ne pas débuter.

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

mardi 10 décembre

lundi 09 décembre

dimanche 08 décembre

samedi 07 décembre

vendredi 06 décembre

jeudi 05 décembre

mercredi 04 décembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux