Article 

«Emery est un coach qui veut tout commander» dénonce Kakuta

Publié le mardi 10 octobre 2017 à 13:41 par Philippe Goguet
Passé à Séville il y a quelques années, le milieu offensif d'Amiens Gaël Kakuta n'a pas vraiment apprécié les méthodes d'Unai Emery. Il a expliqué pourquoi dans France Football.

A seulement 26 ans, le milieu offensif français Gaël Kakuta a déjà une sacrée carrière de baroudeur avec pas moins de 11 clubs à son actif, répartis dans 6 championnats différents. Durant six mois, au début de la saison 2015/2016, il a évolué au Séville FC sous les ordres d'Unai Emery. Interrogé par France Football, il est revenu sur cette période compliquée au cours de laquelle il n'a joué que 5 matches, pour un petit but marqué.

Comme il l'explique sans se cacher, cela n'a pas vraiment collé avec l'actuel entraîneur du PSG, alors en poste à la tête du Séville FC : «Je n’ai pas accroché avec le coach. Il a une façon spéciale de travailler qui ne me correspond pas. C’est même très particulier dans la préparation physique. On travaillait avec des câbles, on tirait des charges avec des ceintures, des gilets. Je m’y suis plié et j’ai accumulé les blessures. Ça n’allait pas. J’avais des douleurs dans des exercices que mon corps n’acceptait pas. Quand ça allait, j’avais des bonnes stats, mais mon physique pétait en permanence.» 

De cette expérience compliquée, notamment sur le plan physique, Kakuta va tirer des conclusions sur le type d'entraîneur qu'est le Basque à la tête du PSG : «Emery est un coach qui veut tout commander. Il avait des principes et ne voulait pas s’adapter. Je n’avais pas de problèmes personnellement avec lui, mais avec ses méthodes. Jusqu’à un certain point.» Aujourd'hui à Amiens où il réalise de bons débuts, Kakuta va recroiser la route d'Emery le 6 mai prochain au Stade de la Licorne, s'il ne change pas encore de club d'ici là.

 



News 

dimanche 17 décembre

samedi 16 décembre

vendredi 15 décembre

jeudi 14 décembre

mercredi 13 décembre

mardi 12 décembre

lundi 11 décembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux