Article 

Emery : «Tu as besoin de travailler des choses pour arrêter Neymar»

Publié le mardi 16 janvier 2018 à 20:40 par Philippe Goguet
Alors que le Brésilien Neymar fait son retour dans le groupe du PSG pour le match contre Dijon après avoir raté la rencontre précédente pour un petit souci suite à un gros contact, Unai Emery a expliqué qu'il fallait protéger ce genre de joueurs. Tout en admettant comprendre que les coachs adverses tentent beaucoup de choses pour arrêter sa star.

Il y a une semaine, le PSG était reparti d'Amiens avec la qualification pour les demi-finales de la Coupe de la Ligue en poche mais Neymar avait aussi écopé d'un gros coup dans les côtes. Ce coup fait toujours mal au joueur comme l'a expliqué l'entraîneur parisien Unai Emery devant la presse mais cela ne l'empêche de faire son retour dans le groupe pour le PSG/Dijon de mercredi soir. Reste que la question de la protection du joueur se pose une nouvelle fois malgré tout et le coach du PSG a évoqué ce thème.

«Neymar ou Fekir, sont susceptibles de recevoir des coups. Les arbitres sont conscients qu'il faut les protéger.»

A l'OL, Aulas s'est plaint du traitement que subit Fekir et Emery a été invité à en débattre, Neymar étant dans le même cas : «Pour le spectacle, les joueurs avec un talent spécial, ceux qui dribblent beaucoup, qui jouent en percussion avec le ballon, sont plus sujets que les autres à recevoir des tacles ou des actions défensives contre eux. Mais je pense que les arbitres sont conscients maintenant. Ils sont professionnels et se préparent avant les matches avec la vidéo en sachant que ce type de joueurs, Neymar ou Fekir, sont susceptibles de recevoir des coups. Ils sont conscients qu'il faut les protéger. Le football est un spectacle, les supporters aiment ce genre de joueurs.»

Relancé sur le thème de la protection dont devrait bénéficier Neymar, Emery va rappeler qu'il est un joueur spécial : «C'est un joueur qui fait la différence à de nombreux moments sur le terrain. C'est un joueur qui a fait un pas en venant ici, dans ce championnat, pour faire un pas en avant avec le PSG. Nous avons besoin que tous les supporters qui regardent le championnat soient contents d'avoir un joueur comme lui. Après, c'est vrai que, pour les adversaires, c'est un joueur important à marquer. Il y en a beaucoup comme ça dans notre équipe mais il est spécial pour l'adversaire. Ils utilisent toutes les possibilités de marquage contre lui.»

«Le marquage que font les équipes adverses sur lui est normal.»

Et l'entraîneur parisien se met alors à la place de ses confrères : «Peut-être que des entraîneurs préparent le match contre le PSG ou lui en particulier de façon différente au niveau du marquage mais c'était pareil en Espagne. J'ai joué contre lui là-bas et, quand tu prépares un match contre un joueur comme lui, tu as besoin de travailler des choses pour l'arrêter et ne pas lui laisser faire la différence contre toi avec les capacités qu'il a. Mais je crois que toutes les choses sont positives et le marquage que font les équipes adverses sur lui est normal.»

Parfois, cela prive Neymar de match et la seule image du Brésilien cette semaine a été un dribble exceptionnel à l'entraînement. Invité à commenter ce coup de génie, Emery a rappelé qu'il était souvent aux premières loges pour le voir : «C'est un joueur qui profite du ballon et de la pelouse à chaque entraînement. Toutes les images qui sortent sur lui, tous les supporters aiment. S'il est content, il joue bien, il est impliqué et c'est bien pour tous. A tous les entraînements, il démontre la capacité et le talent qu'il a.» Dès demain, c'est Dijon qui va pouvoir se frotter au phénomène.

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

mardi 22 mai

lundi 21 mai

dimanche 20 mai

samedi 19 mai

vendredi 18 mai

jeudi 17 mai

mercredi 16 mai

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux