Article 

Entre Tuchel et Henrique, deux clans se dessinent (RMC)

Publié le mardi 9 octobre 2018 à 18:52 par Philippe Goguet
Déjà évoquée après la défaite à Liverpool, la relation très tendue entre l'entraîneur parisien Thomas Tuchel et le directeur sportif Antero Henrique se confirme. RMC parle même de deux clans, l'un autour du Portugais, l'autre symbolisé par l'Allemand et soutenu par de nombreux membres du club.

L'après Liverpool/PSG (3-2) avait été marqué par la sévère remise en question de l'équipe parisienne mais aussi par celle du recrutement effectué par le directeur sportif parisien Antero Henrique, le capitaine parisien Thiago Silva s'offrant une sortie médiatique à ce sujet qui avait fait parler. Sous-jacente depuis plusieurs semaines, la mauvaise entente entre l'entraîneur parisien Thomas Tuchel et le directeur sportif était devenue pratiquement publique et cette opposition entre les deux hommes ressort ce mercredi. Selon RMC, ce sont même deux clans qui s'opposent désormais à plusieurs étages du club parisien.

Les joueurs sont dans leur majorité derrière leur entraîneur et le recrutement est bien évidemment le point de départ de ces crispations entre les deux camps, le dossier Boateng l'illustrant parfaitement. Alors que Tuchel a fait du défenseur central allemand une priorité, Henrique ne se presse pas mais affirme à Tuchel qu'il a appelé Boateng pour le convaincre du projet du club. En appelant directement le joueur, l'entraîneur apprend par exemple que ce n'est pas du tout le cas. Des deux listes de joueurs que Tuchel avait fournies au club à son arrivée, seul Thilo Kehrer va finalement arriver à Paris précise par exemple RMC. 

Le Portugais s'appuie sur des hommes à lui, à savoir Jaime Teixeira (team manager), Luis Ferrer (recrutement) et Maxwell (coordinateur sportif) mais pas que. On retrouve ainsi un proche à lui dans tous les secteurs du club, jusqu'au recrutement des féminines ou du côté de la formation où le Portugais Paulo Noga a remplacé le directeur technique Carles Romagosa. L'ancien du FC Porto est déjà isolé alors que, dans le clan d'en face, un certain Bertrand Reuzeau a fait son retour cet été à Paris. Des témoignages évoquent aussi le fait que «les Portugais ne travaillent qu’entre eux», un bruit très récurrent autour du club.

Dans cette lutte interne, le plus grand perdant reste bien évidemment le club comme l'explique un autre témoin : «On sait que si l’un d’entre nous met le nez dans certains dossiers, ça pourrait causer des problèmes à certaines personnes. On n’est pas naïf, on sait ce qu’il se passe en coulisses...» Tuchel, comme Henrique, aime avoir la main mais ils se retrouvent en opposition régulièrement et certains projets n'avancent donc plus beaucoup.

Si l'Allemand a le vent en poupe, le Portugais a aussi des soutiens. Son été raté est vu comme une conséquence du fair-play financier et des difficultés qu'il a eues face à lui tandis que d'autres soulignent ses ventes. La radio précise toutefois que le directeur sportif ne devrait pas partir à court terme mais que l'entraîneur pourrait avoir un poids plus important dans les décisions si la saison est réussie. Et s'il n'est pas question d'un départ de Henrique à court terme, les bruits du milieu évoquent un Portugais qui aurait «déjà couvert ses arrières et aurait la possibilité de rebondir en Europe.» 



News 

Aujourd'hui

jeudi 18 octobre

mercredi 17 octobre

mardi 16 octobre

lundi 15 octobre

dimanche 14 octobre

samedi 13 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux