Article 

Gallas encense Kimpembe et prévient Kurzawa

Publié le samedi 20 janvier 2018 à 10:36 par Philippe Goguet
Latéral puis défenseur central aux 84 sélection avec l'équipe de France, William Gallas s'est exprimé dans Le Parisien et il a surtout évoqué la partie défensive du football actuel. Il cite notamment deux joueurs du PSG, l'un en exemple, l'autre en représentant des maux actuels selon lui.

Retraité depuis quatre ans, William Gallas est devenu consultant pour SFR Sports après sa brillante carrière de footballeur et il a accordé un entretien au journal Le Parisien dans lequel il évoque principalement une partie du football qu'il connaît bien, à savoir l'aspect défensif de la chose. L'ancien de Chelsea et d'Arsenal s'emballe globalement pour les défenseurs centraux français mais tacle les latéraux.

Parmi la nouvelle génération des défenseurs centraux français, c'est Kimpembe qui emballe Gallas : «Elle est extraordinaire. Et il y a un mec au-dessus du lot, c’est le Parisien Presnel Kimpembe. Lui, je peux voir dire qu’il va réussir car il ne brûle pas les étapes. J’en connais beaucoup qui, à sa place, auraient déjà quitté le PSG. Lui, il est resté. Et il apprend énormément aux côtés de Marquinhos et Thiago Silva. Même s’il joue pas mal au PSG, il va encore éclore. Kimpembe, c’est le futur des Bleus. Dans deux ans, je le vois comme un titulaire indiscutable en équipe de France.»

Mais William Gallas n'a pas fait que distribuer les bons points. Alors qu'il pointait du doigt les lacunes défensives des latéraux actuels, il prend l'exemple du parisien Layvin Kurzawa, latéral très offensif qui peine un peu plus quand il doit changer de registre. L'ancien de Chelsea s'explique : «Il n'est pas le seul, mais c'est vrai que cela le concerne. J'en ai discuté directement avec lui et je lui ai dit ce que je pensais de son jeu. Il travaille beaucoup sur ses points faibles et il est conscient qu'il doit progresser en défense. C'est bien de voir qu'il ne se masque pas la réalité.»

Pour autant, Gallas dédouane malgré tout le latéral parisien : «Mais ce n'est pas Kurzawa qu'il faut pointer du doigt, il y a un problème de mentalité défensive en Ligue 1.»

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

samedi 24 février

vendredi 23 février

jeudi 22 février

mercredi 21 février

mardi 20 février

lundi 19 février

dimanche 18 février

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux