Article 

Griezmann : «Mbappé me rappelle le Cristiano de Manchester»

Publié le mardi 9 octobre 2018 à 8:55 par Jean Chemarin
Antoine Griezmann s'est longuement confié dans les colonnes de France Football ce mardi. L'occasion pour le buteur de l'Atlético Madrid et des Bleus d'évoquer la progression fulgurante de son compatriote Kylian Mbappé.

De la victoire à la Coupe du monde au Ballon d'or 2018, Antoine Griezmann a accordé un long entretien à France Football, qui en fait sa Une ce mardi. Le Champion du monde français a aussi été interrogé sur Kylian Mbappé, qu'il surnomme affectueusement "Kyky", même si le surnom ne plaît pas trop à l'attaquant parisien.

«Kyky, c'est costaud ce qu'il fait. Il me rappelle Cristiano quand il était à Manchester», confie ainsi le numéro 7 des Bleus, avant d'expliquer sa comparaison : «Cristiano, c'était le gars qui jouait sur le côté, qui dribblait beaucoup et qui marquait, mais qui ne cherchait pas forcément le but. Et quand Kylian fera ce que Cristiano a fait à Madrid, ne penser qu'au but, il va en mettre cinquante, pareil.»

Griezmann estime en effet que Mbappé, qui a déjà marqué 27 buts sur l'année civile 2018 (club + sélection confondus), peut encore être meilleur dans la finition, comme le prouve d'ailleurs un peu son match face à l'OL où il a inscrit un quadruplé mais aurait pu (dû ?) en mettre deux ou trois de plus : «Quand on fait des jeux devant le but, il ne gagne jamais ! Mais, dès qu'il va changer ça, ça va être plus costaud. Il faut qu'il veuille aller marquer, qu'il ne s'écarte plus, qu'il fasse des appels dans la diagonale. Le but qu'il met contre Liverpool, il est dans l'axe.»

Griezmann conseille à Mbappé d'être plus axial

Alors qu'ils ont parfois été opposés dans la presse pour leur supposée manque de complicité en sélection et certaines déclarations (Mbappé n'avait pas cité Griezmann dans ses cinq favoris pour le Ballon d'or), Griezmann a insisté sur le fait qu'il s'entendait très bien avec son jeune coéquipier, à qui il distille même des conseils sur son jeu : «Je lui avais envoyé un message après Liverpool pour lui dire : "Il faut que tes appels se fassent vers le but. Et si on ne te la donne pas, tu dois pourrir le mec. Tu dois toucher le ballon dans l'axe" (...) On s'entend vraiment bien avec Kylian, je fais ça pour son bien.»

Enfin, Griezmann a évoqué la course au Ballon d'Or, pour lequel sept joueurs français sont nommés. Pour lui, «un Français doit être Ballon d'or» et si ce n'est pas lui qui le remporte, il espère que l'un de ses coéquipiers en Russie sera sacré : «Kyky, Raph (Varane), N'Golo (Kanté) le mériteraient. J'ai bien aimé aussi la saison de Sam (Umtiti).» Rendez-vous le 3 décembre prochain pour le verdict final.

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

samedi 20 octobre

vendredi 19 octobre

jeudi 18 octobre

mercredi 17 octobre

mardi 16 octobre

lundi 15 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux