Article 

Grosse décote du contrat avec QTA dans l'étude commandée par l'UEFA (L'E)

Publié le vendredi 13 avril 2018 à 11:34 par Philippe Goguet
Après le Financial Times, L'Equipe apporte des précisions sur l'étude commandée par l'UEFA auprès de la société Octagon à propos des contrats de sponsoring du PSG liés au Qatar. Le plus gros d'entre eux, celui lié à QTA, serait décoté de plus de 50% !

Après les transferts de Neymar et Mbappé qui ont été, selon les plupart des échos, validés par l'UEFA au cours de l'enquête sur le fair-play financier, ce sont désormais les contrats de sponsoring du club parisien qui se retrouvent au milieu des investigations de l'instance européenne. Pour les évaluer, celle-ci a fait appel à une société extérieure, à savoir Octagon, et le journal britannique Financial Times avait révélé que l'étude sur les contrats liant le club parisien à des sponsors qataris étaient largement surévalués. Cette surévaluation entraînait une sortie des clous du fair-play financier et une possible sanction de l'UEFA.

Si le PSG a démenti les informations publiées par le quotidien économique, le journal L'Equipe confirme les informations à propos de l'étude d'Octagon sur ces fameux contrats considérés comme des parties liées, QTA, QNB ou encore Ooredoo étant des entreprises dirigées par l'état qatari, comme le PSG (via le fonds d'investissement QSI). D'après cette étude, le plus gros contrat de sponsoring du PSG, celui le liant à Qatar Tourism Authoriy (QTA), est largement surévalué. Il passerait ainsi de 100M€ à moins de 50M dans le rapport d'Octagon et, «selon certaines sources, Octagon l'aurait même chiffré seulement entre 20 et 30M€» précise L'Equipe.

De son côté, le PSG s'appuie sur une étude de Nielsen, une entreprise spécialisée dans le domaine qui, comme Octagon, est reconnue par l'UEFA, et les conclusions sont opposées. Pour Nielsen, le montant des contrats est tout à fait correct vu les remontées médiatiques et économiques. Le club parisien est également plongé dans l'incompréhension car le contrat avec QTA avait été validé par l'UEFA à hauteur de 100M€ en 2014 dans un accord écrit et signé entre les deux parties. Or, ce montant n'a pas bougé depuis alors que le PSG a largement diversifié et augmenté ses revenus depuis cette époque.



News 

Aujourd'hui

samedi 21 juillet

vendredi 20 juillet

jeudi 19 juillet

mercredi 18 juillet

mardi 17 juillet

lundi 16 juillet

dimanche 15 juillet

samedi 14 juillet

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux