Article 

Identité collective, pressing, mentalité, Tuchel juge le mieux actuel

Publié le samedi 6 octobre 2018 à 20:12 par Philippe Goguet
Alors que son équipe affiche depuis quelques matches un visage terriblement séduisant, l'entraîneur du PSG Thomas Tuchel est revenu en conférence de presse sur quelques uns des points marquants de ces dernières semaines, validant les progrès tout en espérant une suite.

De Liverpool à Belgrade, c'est une équipe complètement changée que Thomas Tuchel dirige désormais et le récent match contre l'Étoile Rouge l'a encore prouvé, Paris essorant littéralement des Serbes ayant vu leur série d'invincibilité de 8 mois s'arrêter sur une défaite 6-1. Peu à peu, les principes de jeu de l'Allemand semblent imprégner le onze parisien et le principal intéressé est revenu en conférence de presse sur quelques-uns des points les plus marquants de l'évolution des dernières semaines.

Comme un journaliste lui a fait remarquer, l'identité de jeu et l'expression collective démontrées semblent coller à ce qu'il attend et le coach confirme : «Pour moi, c'est très nécessaire que ce soit comme ça. J'avais dit à ma première conférence de presse que je voulais que nos supporters tombent amoureux de l'équipe, et pas seulement des joueurs. Nous avons les meilleurs joueurs du monde et c'est pour moi très nécessaire que, lorsque tu regardes nos matches au Parc des Princes ou dans un autre stade, tu puisses sentir l'équipe et les efforts de celle-ci. C'était extraordinaire au dernier match et c'est nécessaire que nous jouions avec cet esprit à chaque match, pour que nous nous améliorions comme équipe et comme groupe.»

Mercredi soir, l'entraîneur allemand était notamment très content du pressing de son équipe, les Serbes n'ayant jamais su sortir de leur camp. Et quand il est lancé sur ce point, Tuchel ne cache pas que c'est un grand motif de satisfaction, ce point rejoignant l'un de ses combats principaux  : «C'est normal, vu que c'est très intensif de jouer comme ça. Tous les joueurs doivent avoir confiance et jouer de façon très fiable car c'est nécessaire pour les défenseurs de pouvoir compter sur les attaquants pour faire ça, fermer l'espace entre les défensifs et les attaquants.»

«Ce n'est pas une surprise pour moi que nous ayons eu besoin de temps»

Cette transformation palpable des dernières semaines n'est en revanche pas étonnante pour le coach comme il va ensuite l'expliquer : «Ce n'est pas possible de jouer (comme il le souhaite) après une semaine ou quelques jours à l'entraînement, c'était une préparation très difficile et ce n'est pas une surprise pour moi que nous ayons eu besoin de temps. Maintenant, c'est un effort de l'équipe et il est extraordinaire. C'est une situation très satisfaisante mais c'est notre niveau maintenant. L'équipe a mis la barre très haute et le défi c'est de jouer à ce niveau à chaque match.» Quelques minutes plus tôt, il rappelait que ces bonnes performances changent effectivement l'exigence : «Nous sommes notre propre repère, c'est notre défi de montrer notre faim de gagner et de faire de notre mieux à chaque entraînement et chaque match. C'est un défi pour moi, pour les joueurs et pour le staff.»

Mais le travail ne concerne pas que la partie technique ou physique, c'est aussi une exigence mentale qu'il faut gérer : «Oui, c'est aussi important. Dans une phase avec peu d'entraînements, c'est très important que nous soyons préparés mentalement pour chaque match et contre chaque adversaire. C'était un jour libre hier, pour se reposer et arriver aujourd'hui avec le sourire et beaucoup d'envie. C'est aussi très important. Mais nous sommes dans une phase où les joueurs montrent qu'ils ont faim, qu'ils ont envie de gagner et nous sommes très forts. Nous sommes prêts pour demain, c'est clair pour moi.» Après Rennes, Nice et Belgrade, le test sera tout autre et une belle occasion de valider la courbe très positive des derniers matches.

Match lié 


News 

Aujourd'hui

jeudi 18 octobre

mercredi 17 octobre

mardi 16 octobre

lundi 15 octobre

dimanche 14 octobre

samedi 13 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux