Article 

Jesé de retour, et ensuite ?

Publié le samedi 26 janvier 2019 à 13:01 par Corentin Ficner
Entré en jeu face à Strasbourg, Jesé Rodriguez a revêtu, ce mercredi 24 janvier, le maillot du Paris Saint-Germain pour la première fois depuis le 14 décembre 2016 et une titularisation face au LOSC en Coupe de la Ligue. Pour autant, ce retour ne lève pas vraiment les doutes concernant la suite.

Mercredi dernier, le PSG recevait Strasbourg dans le cadre des 16èmes de finale de la Coupe de France, une rencontre classique qui s’est soldée par une victoire logique des Parisiens, deux buts à zéro, les hommes de Thomas Tuchel dominant le match sans laisser la moindre chance aux Strasbourgeois. L’entraîneur du PSG a profité de ce contexte favorable pour faire entrer Jesé Rodriguez à la place de Choupo-Moting dans les dernières minutes du match (90’+2’). Disparu des radars depuis presque deux ans, l'entraîneur allemand a réintégré l’attaquant espagnol, après l'avoir fait participer au stage hivernal au Qatar.

Le coach parisien s'est expliqué sur ce choix après le match : « Je dois dire qu’il y avait la possibilité de donner quelques minutes à Jesé aujourd’hui car il a une situation pas facile entre lui et le club, mais pas entre moi et lui. Il a été vraiment très professionnel pendant longtemps et, pour ça, il a mérité d’être avec nous aujourd’hui et de jouer quelques minutes car il fait de bonnes choses à chaque entraînement. Il est toujours très professionnel, ponctuel, avec le sourire, sur les vestiaires comme sur le terrain, chaque jour. C’est un bon garçon, j’ai connu beaucoup de joueurs dans cette situation et il la gère bien, il s’adapte bien. »

Jesé revient de loin

A l’été 2016, Jesé Rodriguez s’est engagé avec le Paris Saint-Germain en provenance du Real Madrid, une somme de 25 millions d’euros ayant été dépensée par les dirigeants parisiens de l'époque. Après une première entrée face à Bastia, il est éloigné des terrains après une opération de l’appendicite et est titularisé pour la première fois le 9 septembre 2016. Toutefois, Jesé peine à s’imposer avec 14 apparitions pour seulement 2 titularisations et 2 buts. Six mois après son arrivée dans la capitale, il est prêté à Las Palmas où il espère se relancer. Malgré treize rencontres et trois buts, c'est encore un échec.

La saison passée, il est prêté à Stoke City où il démarre sur les chapeaux de roues. En effet, il marque dès son premier match face à Arsenal (1-0). Ce sera son seul est unique but sous le maillot des Potters. Trois mois avant que son prêt ne se termine, il est libéré par le club anglais, ce dernier ne comptant plus sur lui alors qu'il se bat pour le maintien. L’été dernier, nouvel échec pour Jesé avec un prêt à Nantes qui capote en toute fin de mercato et le joueur repart pour quatre mois au placard.

S'imposer au PSG, rêve ou chimère ?

A seulement 25 ans, Jesé a encore l’opportunité de se relancer en ce mois de mercato, que ce soit à Paris ou ailleurs. Pour l'heure, l'Espagnol est toujours aussi exigeant puisqu'il a repoussé Valladolid, formation de bas de tableau en Espagne. Du côté de Paris, Jesé a rejoué et c'est déjà une première victoire mais la concurrence est rude. Dans la hiérarchie de l'attaque, il est derrière Edinson Cavani, Kylian Mbappé voire Éric Maxim Choupo-Moting. Il sera donc très compliqué pour l’Espagnol de se faire une place même s'il est aussi capable de jouer sur les ailes, toutefois plus dans le cadre d'une attaque à trois que le PSG a abandonnée depuis peu.

En remettant Jesé sur le devant de la scène, les dirigeants parisiens espèrent aussi peut-être recevoir des offres le concernant. Ainsi, le club se débarrasserait enfin d'un dossier encombrant qu’il traîne depuis maintenant deux saisons et demi. A la moitié de son imposant contrat à Paris, l'attaquant se trouve donc à un nouveau tournant, entre son idée jamais oubliée de faire son trou à Paris et un départ dans un club de moindre envergure où le joueur pourra réellement se relancer. A bientôt 26 ans, il serait toutefois temps pour l'Espagnol de faire les bons choix, deux minutes de jeu face à Strasbourg étant loin d'être un aboutissement quand on rêvait encore il y a peu du Ballon d'Or.

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

jeudi 25 avril

mercredi 24 avril

mardi 23 avril

lundi 22 avril

dimanche 21 avril

samedi 20 avril

vendredi 19 avril

jeudi 18 avril

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux