Article 

Kimpembe «s'affirme» et «s'impose» selon les cadres des Bleus

Publié le jeudi 11 octobre 2018 à 18:06 par Philippe Goguet
Alors qu'il devrait débuter avec les Bleus ce jeudi soir face à l'Islande, Presnel Kimpembe a vu le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps et le capitaine Hugo Lloris tout le bien qu'ils pensent du jeune défenseur parisien. A leurs yeux, leur coéquipier est en train de s'imposer en club.

Souvent appelé, mais rarement utilisé en équipe de France, Presnel Kimpembe devrait débuter ce jeudi soir face à l'Islande avec les Bleus (21h) étant donné que l'absence de Samuel Umtiti lui offre sur un plateau la place de défenseur central gauche qu'il occupe désormais de façon très régulière en club. Depuis le début de la saison, le champion du Monde joue de plus en plus et son sélectionneur l'a souligné devant la presse : «Il est là, il était aussi là avant la Coupe du Monde même s'il n'a pas eu de temps de jeu. Il s'affirme, dans son club aussi. C'est une très bonne chose. »

Du côté du capitaine des Bleus Hugo Lloris, on ne tient pas un discours différent : « Je ne suis pas surpris par ce que fait Presnel. Je l’ai beaucoup côtoyé en sélection, à l’entraînement, je l’ai vu jouer, j’ai même joué quelques minutes avec lui. Même s’il reste jeune, il n’est pas nouveau et cela fait un moment qu'il est en sélection. Il a un énorme potentiel et le démontre avec le PSG, il est en train de s'y imposer. Il a tout d’un défenseur moderne. Avant tout, c’est un vrai défenseur, très difficile à passer et agressif, mais il est également bon balle au pied techniquement. »

Le gardien des Bleus voit également dans cette affirmation de Kimpembe une chose pour les Bleus : «C'est très bien pour l'équipe de France d'avoir des jeunes joueurs déjà à ce niveau-là. Ils ont encore beaucoup à vivre pour arriver à maturité, mais il est déjà champion du monde et joue au PSG. Il a de nouveaux défis individuellement et collectivement vu les ambitions du PSG à l'échelle européenne. Il fait déjà partie des joueurs de très haut niveau.»

Du côté de Didier Deschamps, on est bien évidemment content de pouvoir s'appuyer sur ce vivier, mais cela semble un peu prématuré de voir Kimpembe bousculer la hiérarchie : «C'est quoi bousculer ? Passer devant quelqu'un ? Prendre la place de quelqu'un ? Qu'il continue ! Après, c'est un choix, il y a quatre défenseurs centraux et il y en a deux qui jouent, même s'il y a deux matches. Il y a toujours des possibilités. Dans son état d'esprit, c'est quelqu'un qui n'est jamais relâché et toujours là, même à l'l’entraînement. Il sait pourquoi il est là et c'est important pour lui, il fait tout pour y être et pour continuer à y être.»

Ce soir, Kimpembe devrait en tout cas avoir l'opportunité de montrer ce qu'il sait faire tandis que son partenaire Kylian Mbappé devrait finalement rester sur le banc :

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

samedi 20 octobre

vendredi 19 octobre

jeudi 18 octobre

mercredi 17 octobre

mardi 16 octobre

lundi 15 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux