Article 

Kurzawa «est très lucide sur ses performances» selon son entourage

Publié le vendredi 23 février 2018 à 10:36 par Philippe Goguet
Très critiqué et rétrogradé sur le banc de touche par un Yuri Berchiche loin d'être génial, Layvin Kurzawa est bien au courant de ses difficultés selon son entourage.

Avant la grande surprise Thiago Silva, le onze de départ du PSG pour le match à Madrid comportait deux inconnues, le nom du milieu défensif et celui de l'arrière gauche. Si le nom du titulaire du poste au milieu était surtout lié à des critères physiques, le débat autour de l'identité du latéral gauche montrait bien à quel point Unai Emery était dans le doute concernant ce poste, Yuri Berchiche et Layvin Kurzawa peinant fortement à convaincre au point de s'imposer comme une évidence. C'est finalement le Basque qui a été choisi au détriment du Français, comme lors des semaines précédentes.

Pas vraiment performant fin 2017, Layvin Kurzawa n'est pas revenu dans de meilleures dispositions en 2018. Revenu dans une forme très précaire à l'entraînement en début d'année, contrairement à la quasi-totalité de ses partenaires, il n'a rejoué qu'à la mi-janvier à Nantes et était passé près d'une énorme boulette en offrant un ballon de but à Sala avant qu'Areola ne le sauve. C'est finalement la semaine suivante qu'il va craquer, offrant la victoire à Lyon dans le temps additionnel après une perte de balle largement évitable. 

Après la rencontre, il commentait sa prestation avec fatalité : «Je fais des choses bien et quand je fais une chose mauvaise, ça gâche un peu tout.» A propos des critiques, il déclarait aussi : «Je pense qu’il y a plus important que ma situation personnelle. Je fais abstraction de tout ça et je continue à bosser de mon côté. Je garde le sourire, tout le temps.» Dans L'Equipe, ce jour, son entourage dévoile un message légèrement différent : «Layvin est très lucide sur ses performances, il sait parfaitement ce qu'il a à faire sur et en dehors du terrain pour retrouver sa place.»

Car aujourd'hui, c'est un remplaçant qu'est devenu Kurzawa. Deux ans et demi après son arrivée à Paris, son avenir dans la capitale semble même bien bouché et le club parisien s'est déjà mis en tête d'aller chercher une pointure à son poste l'été prochain, déçu du rendement d'un joueur acheté 23M€ et qui était censé devenir le successeur de Maxwell. Juan Carlos Carcedo, l'adjoint d'Unai Emery spécialisé dans la partie défensive qui a fortement fait progresser Kimpembe, ne parvient pas aux mêmes résultats avec le natif de Fréjus malgré un investissement important au quotidien.

De son côté, Kurzawa a aussi commencé à penser à un avenir loin de Paris, lui qui serait «lassé du contexte français» selon L'Equipe, et il a changé d'agent au coeur de l'hiver afin de préparer le futur. C'est Moussa Sissoko, l'un des agents qui montent en ce moment, qui s'occupe désormais de son cas et plusieurs rumeurs plaçant Kurzawa dans le viseur de plusieurs gros clubs ont émergé. Si Barcelone a vite démenti, Chelsea était effectivement sur les rangs avant de faire signer Emerson (AS Roma). Le latéral de 25 ans a donc encore une belle cote et celle-ci pourrait grandir s'il réussit ce qui semble être ses derniers mois du côté de Paris. 

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

lundi 18 juin

dimanche 17 juin

samedi 16 juin

vendredi 15 juin

jeudi 14 juin

mercredi 13 juin

mardi 12 juin

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux