Article 

L'absence de Thiago Motta interroge

Publié le samedi 10 février 2018 à 10:07 par Philippe Goguet
Alors qu'Unai Emery en fait régulièrement sa sentinelle n°1 et qu'il a retrouvé les terrains à Sochaux ce mardi, Thiago Motta n'est pas dans le groupe retenu pour aller à Toulouse. Une absence qui interroge forcément.

Toulouse/PSG est le dernier match avant le très attendu Real Madrid/PSG et c'est une première indication forte qu'Unai Emery a donné ce vendredi au moment de dévoiler le groupe de 18 joueurs retenus pour affronter le TFC. Pas de Thiago Motta en vue, et ce alors que le vétéran italien n'est désormais plus blessé. Il a joué une vingtaine de minutes à Sochaux mardi soir, ses premières depuis début 2018, et a participé tout à fait normalement à toutes les séances sur la semaine écoulée. Autant dire que la voie du retour à son meilleur niveau passait par Toulouse.

Selon nos informations, il était même prévu jusqu'il y a peu de tester la sentinelle n°1 de l'effectif parisien sur la pelouse de Toulouse ce samedi. Forcément, le test n'aura pas lieu et la presse peine à expliquer la raison de l'absence du joueur. Du côté de L'Equipe, il est expliqué que le joueur lui-même est surpris et s'estimait prêt mais rien n'apparaît concernant la raison pour laquelle l'entraîneur parisien n'a pas retenu dans le groupe son vice-capitaine. Dans Le Parisien, «en interne, on explique qu'Unai Emery applique une gestion raisonnée avec un joueur qui a montré certaines fragilités ceette saison et qu'il n'a pas encore fait une croix sur sa présence à Madrid.»

Pour autant, les chances de voir Thiago Motta débuter à Madrid semblent désormais pratiquement nulles, un point sur lequel toutes les sources se rejoignent. La présence du joueur dans le groupe qui partira en début de semaines dans la capitale espagnole n'est pas assurée non plus et Motta semble donc rattrapé par ses soucis de santé et son manque de rythme en général. Touché début janvier, il a mis près d'un mois à revenir de qui avait été diagnostiqué comme une contracture. Le vice-capitaine du PSG a beau avoir travaillé d'arrache-pied depuis, tout laisse à penser que cela n'aura pas suffi.

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

jeudi 18 octobre

mercredi 17 octobre

mardi 16 octobre

lundi 15 octobre

dimanche 14 octobre

samedi 13 octobre

vendredi 12 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux