Article 

Le calendrier surchargé de début 2020 redouté par Tuchel

Publié le mardi 3 décembre 2019 à 19:26 par Philippe Goguet
Le report de Monaco/PSG au mois de janvier va encore alourdir le calendrier des Parisiens début 2020 avec pas moins de 18 matches possibles lors des premières semaines de l'année. Un programme surchargé qui inquiète déjà l'entraîneur parisien Thomas Tuchel.

Le PSG a eu pas moins de huit jours pour préparer le match contre Nantes mais cette période d'inactivité liée au report de Monaco/PSG ne réjouit pas vraiment Thomas Tuchel, bien au contraire. Notamment car le match en Principauté aura finalement lieu en janvier, une période de l'année déjà surchargée : « On n'a pas joué le match contre Monaco et cela va tomber sur la seule semaine de janvier où on ne jouait pas trois fois. Cela veut dire qu'on a 18 ou 19 matches tous les trois jours pendant janvier et février et je dois bien avouer que j'ai un peu peur. »

Forcément, ce sont les blessures qui inquiètent le coach avec l'accumulation des matches même s'il avoue qu'il ne peut pas forcément y faire grand-chose : « Je suis toujours vigilant et attentif car les joueurs qui jouent pour leur équipe nationale jouent trop à mon avis. [...] Des joueurs blessés cela peut toujours arriver et il est aussi nécessaire d'avoir de la chance et d'être professionnel mais je préfère ce défi de choisir plutôt que de celui d'avoir des joueurs blessés. »

« J'ai un peu peur que des blessures arrivent »

Relancé quelques minutes plus tard, Tuchel va en dire plus sur ces mois surchargés de début 2020 qui l'inquiètent déjà : « J'ai un peu peur que des blessures arrivent. On a une petite possibilité de donner quelques jours off (à la trêve) et on recommence après avec des matches tous les trois jours. Pour créer de la performance, on sait que c'est nécessaire d'avoir des semaines off avant une saison puis d'avoir la possibilité de récupérer avec des vacances. Après c'est absolument nécessaire d'avoir quelques semaines pour se préparer et on peut jouer ensuite. »

« J'ai un peu peur qu'on n'ait pas de temps pour être préparé physiquement »

Le souci à Paris, c'est que « ce n'est jamais comme ça au cours des dernières années : on joue des tournois puis on fait la préparation pendant les premières semaines de championnat. Et cela coûte cher à qui ? Aux joueurs puis aux clubs qui ont des joueurs blessés puisque tout le monde vient voir les meilleurs joueurs qui sont heureux de jouer et en forme. J'ai un peu peur qu'on n'ait pas de temps pour être préparé physiquement afin de jouer 19 matches tous les trois jours. C'est beaucoup, avec des vols, des matches internationaux, des trêves, donc du décalage horaire. C'est grave mais c'est le foot en ce moment et on tente de trouver les meilleures décisions. »

D'où une situation actuelle sans match qui, finalement, ne rend pas du tout service aux Parisiens : « C'était un peu bizarre car on a eu 6 ou 7 jours sans match mais cela aurait été mieux pour nous de savoir avant. Cela aurait été possible de gérer la charge de travail et la semaine de tout le monde, de faire des entraînements. » Apparaît alors la seconde crainte de l'entraîneur parisien pour début 2020 : « En janvier et février, j'ai un peu peur car on ne pourra pas faire d'entraînements. La seule chose qu'on pourra faire, c'est de la récupération et des matches... »



News 

Aujourd'hui

dimanche 08 décembre

samedi 07 décembre

vendredi 06 décembre

jeudi 05 décembre

mercredi 04 décembre

mardi 03 décembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux