Article 

Le cas Rabiot étudié ce mardi par la LFP

Publié le mardi 22 janvier 2019 à 12:48 par Jean Chemarin
Envoyé en équipe réserve depuis vendredi dernier, Adrien Rabiot a saisi la commission juridique de la LFP pour demander sa réintégration immédiate au groupe pro. Son cas sera étudié ce mardi par l'instance de la Ligue.

La presse française du jour revient sur la mise à l'écart d'Adrien Rabiot des entraînements du groupe professionnel depuis vendredi dernier. Concernant la partie factuelle, Le Parisien nous apprend que le "Duc" ne s'est pas entraîné lundi avec la réserve, mais est resté en salle, au chaud. Il était toutefois bien invité à s'entraîner avec la réserve et n'avait pas été convié à l'entraînement des pros l'après-midi. Comme cela a filtré dès hier, Adrien Rabiot a saisi lundi la commission juridique de la LFP pour obtenir sa réintégration immédiate au groupe professionnel, dont l'entraînement matinal du jour a d'ailleurs été annulé en raison de la neige.

Ce mardi, la commission juridique de la LFP doit étudier le cas d'Adrien Rabiot et il y a de grandes chances qu'elle accède aux demandes du joueur. Comme l'explique Le Parisien, le PSG ne risque toutefois qu'une amende symbolique d'environ 20 000 euros s'il ne suit pas la requête de la LFP, mais pourrait en revanche voir le joueur aller plus loin dans sa démarche et solliciter par exemple les prud'hommes, ce qui n'est sans doute pas dans l'intérêt du club.

Du côté de L'Equipe, on avance que cette décision de mettre à l'écart Rabiot n'est pas du goût de tout le monde au PSG, où on a bien conscience de ne pas être dans son bon droit par rapport à l'article 507 de la charte du football professionnel. Il est aussi fort probable que le PSG, une fois sermonné par la LFP, réintègrera Rabiot au groupe pro et expliquera comme depuis vendredi dernier que son déclassement n'était que temporaire et motivé par la volonté du club qu'il se remette à niveau physiquement après avoir raté quelques jours d'entraînement suite à des raisons familiales.

De nouveau interrogé sur le sujet ce mardi au Camp des Loges, comme vendredi dernier, Thomas Tuchel a répété que cette décision ne venait pas de lui : «J’ai déjà beaucoup trop parlé d’Adrien et de ce sujet. Je peux seulement répéter que c’est une chose entre "Adri" et le club.» Et le principal intéressé n'était toujours pas avec ses partenaires lors de la séance annulée du jour...

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

dimanche 21 avril

samedi 20 avril

vendredi 19 avril

jeudi 18 avril

mercredi 17 avril

mardi 16 avril

lundi 15 avril

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux