Article 

Le gendarme mobile accusé de vol explique qu'il collectait des pièces à conviction

Publié le mardi 19 mars 2019 à 17:22 (mis à jour à 10:22) par Philippe Goguet
Dans la très médiatique affaire du gendarme mobile vu en train de ranger des affaires dans un sac lors d'une manifestation des Gilets Jaunes samedi dernier, le principal accusé s'est expliqué dans un PV et affirme qu'il rangeait dans le fameux sac des pièces à conviction qu'un individu venait de voler.

Très présentes sur les réseaux sociaux depuis leur diffusion dimanche dernier, les images du gendarme mobile en train de ranger dans un sac des affaires qui semblaient issues de la boutique du PSG pillée lors de l'acte 18 des Gilets Jaunes ont été expliquées par le principal intéressé dans un procès-verbal comme le révèle LCI. Après la fameuse scène, le policier a rédigé un PV d'interpellation pour « vol en réunion avec dégradations » concernant un individu qui venait de s'échapper de la boutique du PSG avec les bras chargés de vêtements.

Dans le procès-verbal en question, l'agent de police vu sur la vidéo a listé tous les objets ramassés et laissés échapper par le pilleur pendant l’interpellation et le sac dans lequel il range les pièces à conviction serait d'ailleurs lui aussi volé au PSG. Au total, il y a selon LCI pas moins de 18 articles listés par le policier dans son procès-verbal pour un préjudice total estimé à 2004€. Une source proche de l'enquête précise également que « le sac et les affaires consignés ont ensuite été remis à l’officier de police judiciaire. C’est l’OPJ (Officier de Police Judiciaire) qui a pris ensuite le relais. »

Pour l'heure, l'enquête de l’IGPN reste ouverte et le policier en question n'aurait pas encore été entendu.

[MAJ 20/03/2019 à 10h22] Ce n'est pas un CRS mais un gendarme mobile nous fait-on savoir. 



News 

Aujourd'hui

dimanche 15 décembre

samedi 14 décembre

vendredi 13 décembre

jeudi 12 décembre

mercredi 11 décembre

mardi 10 décembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux