Article 

Le PSG réagit après un sondage trop orienté sur Neymar, l'institut lui répond

Publié le samedi 2 février 2019 à 20:26 par Philippe Goguet
Après la publication d'un sondage RTL très orienté concernant Neymar, le PSG est sorti de sa réserve et a répondu par un long communiqué pour tacler le ton général du sondage mais aussi le traitement autour du Brésilien. L'institut de sondage lui a ensuite répondu.

Comme toutes les semaines, l'institut de sondage Odoxa a sondé pour RTL les Français afin de connaître leur opinion concernant le traitement reçu sur les terrains français par Neymar ou encore la politique sportive du PSG. Sans surprise dans ce genre de sondage très populiste, le n°10 brésilien était bien évidemment coupable d'en faire trop quand il se fait découper à longueur de temps par ses adversaires :

Fait rare et alors qu'il ne commente en général pas l'actualité des médias, le PSG va répondre à ce sondage par un communiqué pour le moins long et offensif, du titre ( "Le «trop» de trop" ) au contenu :

«Ce samedi, le Paris Saint-Germain a pris connaissance d’un incroyable sondage Odoxa commandé par RTL dans lequel 84% des Français et 78% des amateurs de football estimeraient que Neymar Jr «en fait trop et pratique un jeu dangereux pour lui-même en provoquant inutilement les défenseurs (sic)».

Autrement dit, même si l’enquête citée n’utilise pas précisément ces mots, la gestuelle spectaculaire du Brésilien serait perçue comme une « provocation » qui justifierait parfois une « punition » pouvant aller jusqu’à une blessure...

Tout d’abord, nous émettons un doute énorme sur la fiabilité de cette enquête. Si l’on s’en tient à cette seule question, il ressort que 99% des Français - si on ajoute les 15% qui pensent qu’ « on ne protège pas assez les artistes (du football) en France » – seraient en mesure d’émettre un avis fondé sur le jeu pratiqué par Neymar Jr. Nous ne sommes même pas certains qu’au Brésil, le pourcentage de personnes éclairées sur les choses du football atteindraient de telles sphères.

En accordant même, pour le simple exercice, une once de crédit à ces chiffres, faut-il rire ou pleurer à la lecture d’un tel résultat ? Dans le monde entier, qui fait le plus rêver les enfants et tous les amoureux de ce jeu ? Neymar Jr ou l’un quelconque de ses derniers adversaires ? En allant au bout de la logique de drôle de sondage, aurait-on dit, à l’époque, que Pelé, George Best, Johan Cruyff, Diego Maradona, Ronaldo « Fenomeno » ou Zinédine Zidane en faisaient « trop » ? Aurait-on osé dire, en leur temps, que Mustapha Dahleb, Safet Susic, Rai, Jay-Jay Okocha et Ronaldinho en faisaient « trop » sous le maillot du Paris Saint-Germain ? Et, sous d’autres cieux de notre Championnat, la France aurait-elle cautionné les gestes de ceux qui auraient envoyé à l’infirmerie les Raymond Kopa, Dominique Rocheteau, Alain Giresse, Glenn Hoddle, José Touré, Chris Waddle, Sonny Anderson et autre Eden Hazard au prétexte que leur gestuelle pouvait être perçue par l’adversaire comme une « provocation » ?

Nous disons stop à ces pseudo-sondages qui n’auront d’autre effet que d’éloigner de notre championnat les plus grands génies de ce football qui est notre passion partagée. Pour les médias qui souhaiteraient travailler un sujet avant de livrer une énième opinion définitive, voici au moins deux éléments que nous livrons à leur libre appréciation.

1. Cette saison, en Ligue 1, 44 fautes visant Neymar Jr ont été sifflées, soit 3,3 par match en moyenne ; en Ligue des champions (37 fautes sifflées), cette moyenne par match grimpe à 5,9…

2. En Ligue 1, compétition réputée très rugueuse, les adversaires du PSG reçoivent 1,3 carton par match en moyenne ; en Ligue des champions, la moyenne monte à 3,2...

Nous militons pour un arbitrage français beaucoup plus protecteur de Neymar Jr – le joueur qui subit le plus de fautes en France - et de l’ensemble des sportifs qui essaient de faire vivre le jeu. Et nous souhaitons, pour le rayonnement du Championnat de France, que le phénomène brésilien revienne le plus rapidement possible illuminer le Parc des Princes et tous les stades de notre pays.»

Le club accompagnait ce long communiqué d'un tweet et d'une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux du club :

De son côté, l'institut de sondage Odoxa a répondu au communiqué du club via son président et cofondateur sur Twitter :

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

mardi 15 octobre

lundi 14 octobre

dimanche 13 octobre

samedi 12 octobre

vendredi 11 octobre

jeudi 10 octobre

mercredi 09 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux