Article 

Le PSG toujours serein face au fair-play financier

Publié le vendredi 8 septembre 2017 à 11:43 par Philippe Goguet
Alors que l'UEFA et les gros clubs européens se montrent toujours aussi offensifs vis-à-vis du PSG, le club parisien reste serein comme il l'a expliqué par presse interposée.

La semaine a été pour le moins agitée du côté du PSG, au moins du point de vue du fameux fair-play financier. Dès le lendemain de la fin du mercato, l'annonce par l'UEFA de l'ouverture d'une enquête concernant le respect (ou non) de son dispositif de contrôle financier des clubs par le club parisien a relancé les spéculations autour de l'avenir du club. Les gros clubs européens font pression dans ce dossier et les différentes instances se sont exprimées cette semaine, à l'image des présidents de l'UEFA ou de l'ECA.

De son côté, le club parisien se défend et affiche sa sérénité, à l'image du président Nasser Al-Khelaïfi. Interrogé sur ce thème lors de la présentation de Neymar début août, il avait alors conseillé «d'aller boire un café.» De nouveau relancé mercredi lors de la présentation de Kylian Mbappé, il a cette fois-ci proposé à l'UEFA «un bureau au sein du PSG » afin que l'instance puisse vérifier les comptes de son club comme elle le souhaite. Le club parisien continue d'afficher sa confiance dans la presse, à l'image d'une nouvelle déclaration dans Le Parisien du jour : «Nous sommes droits dans nos bottes.»

Alors que le journal affirme que les possibles sanctions n'interviendront pas avant l'été prochain, ce malgré une enquête qui va débuter sous peu et alors qu'un membre de l'UEFA a déclaré que l'instance ne pouvait pas attendre deux ans, c'est surtout l'impact du transfert de Kylian Mbappé qui va être observé. Officiellement prêté par l'AS Monaco au PSG avec une option d'achat de 145M€ activable en fin de saison, le néo-parisien a tout de même déjà un impact dans les caisses. Là encore, le club rassure :  «L'opération avec l'AS Monaco sera intégrée dès cette saison dans les comptes du club, tant au niveau des amortissements que de la masse salariale.»

Reste désormais à voir si l'UEFA interprétera la chose comme le PSG. Dans le pire des cas, le PSG peut aussi vendre des joueurs durant le prochain mercato hivernal et le début du mercato estival suivant, la saison 2017/2018 se bouclant officiellement le 30 juin prochain.

Joueur(s) lié(s) 


News 

jeudi 21 septembre

mercredi 20 septembre

mardi 19 septembre

lundi 18 septembre

dimanche 17 septembre

samedi 16 septembre

vendredi 15 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux