Article 

Leonardo : «Tuchel est solide, il a ses convictions»

Publié le mardi 9 juillet 2019 à 19:51 par Philippe Goguet
Arrivé depuis un mois, Leonardo s'est confié concernant l'entraîneur parisien Thomas Tuchel, présent avant sa nomination et avec lequel son entente est attendue. Le Brésilien l'a pour l'instant conforté.

Leonardo n'a pas fait semblant pour sa première interview depuis son retour au PSG en juin et il a notamment fait feu de tout bois dans le dossier Neymar, plaçant le Brésilien face à ses responsabilités. A Paris, Leo va aussi devoir cohabiter avec Thomas Tuchel, un entraîneur qu'il n'a pas nommé et dont il vient de faire la connaissance comme il l'a expliqué au journal Le Parisien : « On a parlé librement, de tout. Du côté technique, du club, des objectifs. C'est fluide entre nous, on a une entente vraiment directe, on parle de tout. Il était en poste quand je suis arrivé, c'est à moi de comprendre ce qu'il se passe, de faire en sorte d'être proche. Nos rapports sont sains, on fonctionne tranquillement. »

Homme lié à l'Italie tant par son parcours de joueur que de dirigeant, Leonardo n'est pas vraiment un connaisseur de l'Allemagne où Tuchel avait jusque-là fait toute sa carrière mais le Brésilien va malgré tout dresser un beau portrait de ce qu'il apprécie chez son entraîneur : « Il a ses idées, claires. Il sait ce qu'il veut. Pour lui, c'était une première année à l'étranger, il est passé de la mentalité allemande à la française, bien différente. Il est en train d'apprendre. Mais je pense qu'il est solide, qu'il a ses convictions. Il a un bon groupe de travail. »

Concernant la robustesse de leur relation, Leonardo va aussi se confier et rappelé que « Tuchel a deux ans de contrat. On ne discute même pas de ça. Tu gagnes, tu perds, c'est la vie. On avance. » Quelques instants auparavant, le directeur sportif avait toutefois prôné la stabilité : «On a tout, ici, toutes les conditions pour réussir. On ne peut pas trouver toujours des excuses pour ne pas réussir. Si on a un problème, on avance. Un nouveau problème émerge ? On avance encore. Si on s'arrête, on change tout le temps… On ne peut pas fonctionner comme ça, en multipliant les essais. Il faut que les choses s'installent, soient pérennes.»



News 

Aujourd'hui

mercredi 17 juillet

mardi 16 juillet

lundi 15 juillet

dimanche 14 juillet

samedi 13 juillet

vendredi 12 juillet

jeudi 11 juillet

mercredi 10 juillet

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux