Article 

Les contrats de sponsoring du PSG liés au Qatar surévalués pour l'UEFA (FT)

Publié le mercredi 11 avril 2018 à 16:15 (mis à jour à 16:30) par Philippe Goguet
Selon le très réputé Financial Times, l'étude demandée par l'UEFA dans le cadre de l'enquête concernant le PSG et son non-respect éventuel du Fair-Play Financier (FPF) montre que les contrats de sponsoring liés au club parisien et qui lui rapportent près de 200M€ par an sont surévalués. Le PSG pourrait donc se retrouver en difficulté face à l'instance européenne.

Depuis le 1er septembre dernier, le PSG est sous le coup d'une enquête de l'UEFA afin de déterminer si le club parisien respecte le principe du fair-play financier de l'instance européenne. Le club ne peut ainsi pas avoir plus de 30M€ de déficit cumulé sur les trois dernières saisons et les transferts de Neymar (222M€) et Mbappé (prêt avec option d'achat de 145M€ qui deviendra obligatoire en fin de saison) ont été à la base de cette enquête qui vise tout le financement du club parisien. Les derniers échos avaient fait état de la validation des deux transferts précédents mais mettaient au centre des débats les contrats de sponsoring du club.

L'UEFA avait demandé à une société extérieure d'évaluer les montants des contrats de sponsoring du club parisien qui sont liés à son actionnaire, l'UEFA veillant à ce que les parties liées ne contournent pas le fair-play financier de la sorte. Selon le réputé quotidien britannique Financial Times, l'étude a été menée par la société spécialisée Octagon et les fameux contrats liés au Qatar (QTA, QNB, Ooredoo, etc) qui apportent près de 200M€ par an au PSG sont «surévalués de façon significative» selon deux sources proches du dossier citées par le journal économique.

Le club parisien a déjà connu cette situation en 2014, quand le contrat d'image avec QTA avait été dévalué de 200 à 100M€ par l'UEFA, faisant sortir le club des clous du FPF. La situation pourrait donc de nouveau se reproduire sous peu si les contrats en question étaient de nouveau dévalués et le quotidien évoque la possibilité que le club soit sanctionné d'une large amende voire d'une exclusion de la Ligue des Champions. Pour l'heure, le club n'en est pas encore là et le PSG et l'UEFA ont rendez-vous le vendredi 20 avril prochain pour refaire un point sur la situation.

A cette occasion, le PSG pourra aussi de tenter de convaincre l'UEFA que le prix que payent ses sponsors pour être liés au club est le bon. Comme l'explique aussi le Financial Times, le club attend également de nouveaux partenariats au cours des prochaines semaines, non liés au Qatar, et qui pourraient ainsi rééquilibrer la balance. Il est aussi toujours possible de vendre des joueurs avant le 30 juin afin de rééquilibrer les comptes, la saison se terminant officiellement à cette date. Les ajouts de Neymar et Mbappé ont également permis un bond dans le domaine du merchandising et des recettes dites matchday (loges, billetterie, etc).

Dernière précision apportée par le FT, l'UEFA ne prendra une décision finale sur le dossier qu'à la fin du mois de juin, laissant ainsi au PSG le plus de temps possible afin de rentrer dans les clous. Dernièrement, le club parisien annonçait de son côté qu'il était plutôt confiant quant à l'entretien avec l'UEFA, notamment en raison des nouveaux partenariats qu'il va ou vient de signer.

[MAJ 16h30] Certaines remarques nous ayant été faites concernant l'article, voici des points de détails :

  • La nouveauté vient du fait que c'est désormais une société extérieure, Octagon, qui affirme que les contrats du PSG sont surévalués. Jusque-là, les résultats de cette étude n'étaient pas connus.
  • Contrairement à 2014, ce n'est donc pas l'UEFA qui est juge et partie, ce qui avait à l'époque été reproché à l'instance. Aujourd'hui, l'UEFA peut justifier ces décisions par cette étude externe.
  • Les contrats de 2014 ne sont pas les mêmes que ceux de 2018. Le contrat avec QTA, le plus rentable du PSG, a ainsi été prolongé en 2016.
  • Il n'y a bien évidemment rien d'officiel pour l'heure.


News 

Aujourd'hui

lundi 17 septembre

dimanche 16 septembre

samedi 15 septembre

vendredi 14 septembre

jeudi 13 septembre

mercredi 12 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux