Article 

Les joueurs du PSG conscients d'avoir été très dominés à Madrid (L'E)

Publié le dimanche 1 décembre 2019 à 9:35 par Philippe Goguet
Malgré la sortie publique et très optimiste de Marco Verratti après le match, les joueurs du PSG sont bien conscients d'avoir été très largement dominés par le Real Madrid mardi soir selon L'Equipe. Du côté du staff, on s'interroge sur la mentalité des troupes.

La phrase prononcée après la rencontre par Marco Verratti,  «on est sur la bonne route», avait choqué de nombreux observateurs après Real Madrid/PSG (2-2), le contenu du match montrant une équipe mardrilène archi-dominatrice durant la majeure partie du match malgré le score final. Il semblerait que l'Italien soit bien le seul membre du vestiaire parisien à avoir ressenti ce Real/PSG de cette façon à en croire les échos du journal L'Equipe du jour. 

Au contraire, ce sont des joueurs bien conscients d'avoir évité une sacrée raclée mardi soir qui sont dépeints par le quotidien sportif qui apporte même deux citations de joueurs : « On aurait pu en prendre cinq » et « On s'est fait défoncer ». Des phrases qui correspondent effectivement un peu plus à la physionomie de la rencontre que la sortie de Verratti, même si le milieu parisien admettait aussi avoir fortement souffert sur la pelouse de Benarbéu.

L'après-Madrid est aussi difficile par rapport aux ambitions parisiennes, l'écart constaté avec un grand d'Europe ayant refroidi tout le monde alors que le PSG avait plutôt assuré en Champions League jusque-là. Soudainement, les rêves de victoire finale sont légèrement remis en question et les joueurs ont peiné à apporter une explication commune à cet écart constaté entre les deux équipes. Les anciens ont visiblement pointé le manque d'intensité, d'autres les difficultés parisiennes à poser le jeu. Et tous semblent aussi conscients de la fragilité actuelle de leur niveau quand l'adversaire monte en gamme.

Du côté du staff technique, Thomas Tuchel a apporté de nombreux arguments devant la presse hier qui se retrouvent d'ailleurs aussi du côté des joueurs : difficulté à se sortir du pressing, attaque désordonnée et peu précise, déficience dans la structure et mentalité à revoir. Selon L'Equipe, l'Allemand s'inquiète aussi des soucis d'intensité de son équipe qu'il a une nouvelle fois constatés à Madrid. Il a aussi regretté la mentalité parfois individualiste de certains de ses joueurs. Et lui aussi a noté l'absence d'identité collective forte de son équipe...

Match lié 


News 

Aujourd'hui

mardi 10 décembre

lundi 09 décembre

dimanche 08 décembre

samedi 07 décembre

vendredi 06 décembre

jeudi 05 décembre

mercredi 04 décembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux