Article 

Marquinhos évoque son avenir, la saison, Verratti, le Barça, etc

Publié le mercredi 17 mai 2017 à 16:48 par Philippe Goguet
Marquinhos s'est confié dans un Facebook Live avec Eurosport sur les grands thèmes de son actualité. Voici les principales réponses à retenir de cette petite demi-heure d'échange avec le Brésilien.

Présent au PSG la saison prochaine ?

«Je vais rassurer les supporters. La saison n’est pas encore finie, mais on se retrouve l’année prochaine. C’est sûr à 100%.»

Bientôt papa :

«C'est exceptionnel pour moi. Quand je l'ai su, ça a été un moment spécial.»

L’attaquant le plus dur à défendre :

«Je me suis confronté à Messi, Cristiano Ronaldo, Zlatan à l’entraînement ici, Neymar aussi. C'est dur de répondre, j’hésite entre Neymar et Messi. Le meilleur joueur du monde ? Neymar fait une très bonne saison, j'apprécie beaucoup Messi aussi. Ronaldo fait des bonnes choses et est 1er du championnat et en finale de C1. Ce sont les meilleurs du monde.»

La vie à Paris :

«Je kiffe trop, c'est trop bien Paris, c'est magique. Il y a tout ce qu’il faut, il ne me manque que la plage, ce serait parfait sinon. J’ai jamais essayé Paris-Plage mais on peut essayer (rires). »

Le meilleur danseur du PSG :

«Hatem Ben Arfa, sûr et certain. Vous ne l'avez jamais vu danser ? Trouvez des vidéos. Il aime bien danser sur Michael Jachson.»

Son meilleur ami au PSG :

«Lucas, c'est quelqu'un de très proche, mon témoin de mariage. C'est quelqu'un dont je suis proche depuis le début et jusqu'à maintenant.»

Le match contre le Barça digéré ?

«Là, oui. C'était un match un peu dur à digérer mais le football va très vite. Trois jours après la défaite, on devait jouer déjà. On pense à d'autres choses et là, oui, c'est bon.»

Une charnière Kimpembe-Marquinhos sur le long terme ?

«Bien sûr. Tout ce qu'on fait, c'est le projet du PSG. Lui et moi, on prend de l’expérience avec notre capitaine (Thiago Silva) qui est quelqu’un de très important. Ensuite, on fera tout pour que Presnel et moi-même formions ce beau duo.»

Une note sur la saison parisienne : 

«En première partie de saison, on a été très moyens, je nous donne 5 ou 6 sur 10. Après, on a beaucoup progressé, on a fait des bons matches, avec des erreurs aussi mais plus de bons matches que de mauvais. Je nous donne un 7 ou 8 sur la seconde partie de saison.»

Le joueur le plus talentueux du PSG :

«Marco Verratti. C’est un joueur empli de magie, c'est en lui, c’est dans son ADN. Des fois il nous sort des gestes auxquels personne ne peut penser. C’est très bien de l’avoir à nos côtés. Verratti se trouve aussi très bien à Paris. T'es obligé d'être bien à Paris, il y a tout ce qu'il faut. Il y a tout avec les gens du club, tout va dans le bon sens.» 

Comment le PSG est vu au Brésil :

«Paris est très suivi au Brésil. Il était déjà pas mal connu avec Rai, Leonardo et Nenê et tous les joueurs passés. Il y avait déjà une histoire avec les Brésiliens. Maintenant, avec la Champion’s League et tout le travail réalisé ces dernières années, le club a grandi et le PSG est encore plus respecté au Brésil. Quand j’y vais, je me sens beaucoup plus reconnu et c’est très bien.»

Son plus beau souvenir au PSG :

«C'est toujours beau de gagner des titres et ce sont des beaux souvenirs. Mon premier match ici a été très important. La première rencontre avec le maillot de Paris, ça représente beaucoup.»

Monaco devant le PSG :

«Monaco a été plus régulier que nous. On a un groupe à fort potentiel et Monaco aussi mais on a perdu des matches importants en début de saison, des matches nuls à la maison qu'il ne fallait pas faire aussi.»

Un fou dans le groupe ?

«Tout le monde est gentil, personne n'est ingérable (il sourit). Ce sont des bons fous.»

Le joueur qu'il recruterait au PSG :

«Un seul joueur à acheter ? Même si c'est impossible ? Je vais dire Neymar. Il est encore jeune et a un très grand potentiel.»

Cavani Ballon d'Or ?

«Je crois que ça va être difficile. Il faut gagner des titres, arriver en finale de Champions League, la gagner, ça compte beaucoup.»

Gagner la Coupe du Monde ou la Ligue des Champions ?

«Aie, c'est dur ça. Les deux la même année, ça doit être magique. J'espère l'année prochaine (rires).» 

Le meilleur défenseur du monde ?

«Aujourd'hui, je pense que c’est Thiago Silva. C'est quelqu'un que j'apprécie beaucoup. Et dans l'histoire, c'est très difficile, il y a Maldini, Cannavaro, il y en a beaucoup.»

La Ligue 1 meilleure sur la scène européenne :

«C'est vrai. Avec Monaco, Paris ou Nice, on donne de bonnes réponses. La L1 a grandi et progressé, avec les investissements des clubs. Des joueurs de classe mondiale sont en train d’arriver. C’est très bien pour nous, pour Paris : avoir de la concurrence chaque week-end permet de travailler encore plus. La concurrence c'est très bien. Quand tu vois que le niveau cette année et le 2ème à 86 points, c’est quelque chose d'extraordinaire. Cela démontre le niveau de la Ligue 1 et ça donne les moyens nécessaires pour la Champions League.»

L’adaptation de Gonçalo Guedes et Giovani Lo Celso

«Cela se passe très bien. Ils sont arrivés au bon moment, à la trêve hivernale. Cela leur donne six mois pour qu'ils s'adaptent, ce sont des jeunes joueurs. Cela met toujours un peu de temps pour s’adapter et j’espère qu’ils seront prêts pour le début de saison prochaine. Ils seront déjà adaptés.»

L’apprentissage auprès de David Luiz et Thiago Silva

«Les deux, ce sont deux compatriotes et deux amis qui m'ont beaucoup aidé. J'ai joué avec les deux, j'ai essayé de prendre de l'un et de l'autre, ce sont deux joueurs différents d'un point de vue sportif. C’est très bien d’avoir pu profiter de joueurs avec leur expérience, ils ont joué au haut niveau, en Champions League, des Coupes du Monde, etc.»

Le live complet :

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

vendredi 26 mai

jeudi 25 mai

mercredi 24 mai

mardi 23 mai

lundi 22 mai

dimanche 21 mai

samedi 20 mai

vendredi 19 mai

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux