Article 

Mbappé : «J'ai montré aux gens que je n'étais pas parfait»

Publié le samedi 19 mai 2018 à 15:02 par Philippe Goguet
A la veille de la diffusion du magazine Intérieur Sport sur Kylian Mbappé, quelques extraits ont été diffusés par la presse. Le joueur revient notamment sur sa réputation d'enfant parfait qu'il a écornée cette saison.

Le magazine de Canal+ Intérieur Sport diffuse ce dimanche soir un sujet de 1h45 dédié à Kylian Mbappé, de son éclosion aux yeux de l'Europe face à Manchester City avec Monaco jusqu'à la fin de sa première saison parisienne il y a peu. Quelques médias ont pu avoir accès en avant-première à ce document exceptionnel et on apprend notamment que de nombreux témoignages sont au programme : Neymar, Lass Diarra, Nasser Al-Khelaïfi, Antero Henrique, Vadim Vasilyev ou encore Thierry Henry. 

Mais la star et l'objet du reportage reste Mbappé et le jeune attaquant de 19 ans s'est longuement confié, et à de nombreux moments. Après son match raté à Marseille (2-2, octobre 2017), il surprend et fustige l'arbitrage en expliquant qu'il «faut que les arbitres se mettent au niveau ». Dans le reportage, il revient notamment sur cette séquence dans un entretien où il se livre : «Je regrette la forme. Quand t’as pas fait un bon match, ça passe mal.»

La pépite du football français ne va toutefois pas s'arrêter là dans son analyse comportementale et en tire des enseignements positifs : « La seule chose positive que je ressors de tout ça, c'est que, au moins, j'ai montré aux gens que je n'étais pas parfait. On m'a collé cette étiquette d'enfant parfait et je pense que c'est la chose la plus dure pour moi depuis que je fais du foot: cette image qui me suit d'enfant parfait qui ne fait aucune erreur ». 

Dans le reportage, on retrouve également Neymar et le Brésilien ne manque pas de compliments pour son jeune partenaire puisqu'il voit en lui « déjà un crack, et il peut devenir bien mieux encore. Par ses qualités, par son jeu, s'il continue de cette manière c'est sûr qu'il sera le N.1 » Pour Lassana Diarra, « les gens n’ont pas tout vu de lui » tandis que Nasser Al-Khelaïfi revient sur la maturité du jeune attaquant au moment de sa présentation : « Il est assis à côté de moi, je me dis : il a vingt-cinq, trente ans, pas dix-huit, dix-neuf ans ».

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

dimanche 09 décembre

samedi 08 décembre

vendredi 07 décembre

jeudi 06 décembre

mercredi 05 décembre

mardi 04 décembre

lundi 03 décembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux