Article 

Mercato, coach, fair-play financier, Al-Khelaïfi répond mais taquine

Publié le dimanche 13 mai 2018 à 10:50 par Marius Cassoly
Interrogé par la presse après PSG/Rennes, le président parisien Nasser Al-Khelaïfi s'est montré très taquin avec celle-ci. S'il va répondre à la plupart des questions, il va aussi jouer avec les médias présents.

Dernier rendez-vous de la saison au Parc des Princes, PSG/Rennes était aussi l'occasion d'évoquer tous les thèmes du moment avec Nasser Al-Khelaïfi, le président parisien. S'il a évoqué Neymar, annonçant qu'il reste, il ne s'est pas contenté de ce sujet. Le boss qatari était en forme et il a ainsi joué avec la presse, comme il l'a lui-même avoué alors qu'il lui était demandé qui allait être le futur entraîneur du PSG : « Je ne veux pas le dire maintenant. Mais peut-être demain ou après-demain. On veut jouer avec vous aussi. Vous jouez avec nous, on joue un petit peu avec vous. »

«Vous jouez avec nous, on joue un petit peu avec vous. »

À propos de Neymar, il avait aussi joué avec les médias quelques secondes avant, notamment alors que la presse française le lançait sur le futur du Brésilien, décrit comme très incertain en Espagne : « Vous êtes avec qui vous ? Normalement, vous êtes avec un club français. » Et quand le journaliste lui explique qu'il n'a pas «à être pour ou contre », le président parisien taquine encore : «« Vous êtes un média français, alors vous êtes normalement avec un club français, tous les clubs français. Pour Neymar, il va rester à 2000% ici. Il a un contrat. Les médias espagnols en parlent depuis octobre. Tout ça, c’est faux. Je ne réponds pas aux rumeurs. Je n’ai pas le temps pour ça.»

Après avoir justifié de ne pas avoir mis le joueur en avant ce samedi («Si on gagne le championnat, c’est l’équipe. Ce n’est pas un seul joueur »), il va aussi parler du cas de Thiago Motta, toujours aussi en forme. L'Italien futur coach des U19, Al-Khelaïfi ne confirme pas vraiment alors que même le futur ex-joueur l'avait fait auparavant : « Il va devenir entraîneur, mais pour quelle équipe ? Je vous laisse Antero (Henrique) vous le dire. »

C'est ensuite l'hommage à Motta qui devient le thème de la discussion et le président avoue qu'il n'a pas trop apprécié : « Honnêtement, non. On a perdu ce match, ce n’est pas normal (rires). » Relancé sur ce qui ne concerne pas le match, il confesse que, « c’est vrai, tout le monde a été touchant avec lui. Motta a été ému quand les supporters ont chanté. Il a fait beaucoup pour le club. Je veux remercier Thiago Motta parce que c’est un grand joueur, grand homme. Il a fait beaucoup pour le club. »

«Prenez vos vacances, et après on va parler de mercato»

Le thème du mercato arrive sur le tapis et Al-Khelaïfi confirme sa grande forme du soir : « Vous respirez un petit peu, prenez vos vacances, et après on va parler de mercato. Je pense qu’on mérite une semaine de vacances. » Quant à la possible arrivée d'un latéral droit pour combler la blessure d'Alves, « on va voir avec le nouvel entraîneur aussi. Peut-être qu’il n’a pas besoin d’opération, j’espère. On a Meunier aussi, et d’autres joueurs qui peuvent jouer à cette position. On ne va pas acheter de joueur pour trois mois ou quelque chose comme ça. On va voir avec le nouvel entraîneur. »

C'est finalement sur le thème du fair-play financier que l'autre show du soir, après celui d'Unai Emery, se finit : « J’adore votre question, vraiment. Très bon journaliste. Je ne rigole pas, c’est une très bonne question. Je suis très confiant, comme je dis à chaque fois. On espère que l’UEFA ne va pas trop exagérer. On est sur le bon chemin. On est bien ».

Match lié 


News 

Aujourd'hui

mercredi 17 octobre

mardi 16 octobre

lundi 15 octobre

dimanche 14 octobre

samedi 13 octobre

vendredi 12 octobre

jeudi 11 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux