Article 

Meunier : «Sur les réseaux sociaux, certains supporters pensent que le PSG leur appartient»

Publié le mercredi 24 avril 2019 à 9:09 par Jean Chemarin
Dans son entretien accordé au média belge L'Avenir, Thomas Meunier n'a pas seulement parlé de sa prolongation de contrat au PSG, qui traîne en longueur. Le latéral droit parisien a aussi évoqué son utilisation des réseaux sociaux et les critiques dont il a fait l'objet après plusieurs actions maladroites sur Twitter ou Instagram.

Thomas Meunier vit peut-être ses dernières semaines en tant que joueur du PSG. En fin de contrat en juin 2020, le latéral droit belge jouit d'une belle cote sur le marché et pourrait être vendu cet été pour renflouer les caisses du club. Un scénario qui se dessine sérieusement puisque les discussions avec le club pour une prolongation de contrat traînent en longueur, comme il l'a confirmé à L'Avenir hier. Pour le média belge, Meunier a aussi parlé des nombreuses critiques dont il a fait l'objet sur les réseaux sociaux après avoir notamment liké un tifo de l'OM en avril 2018 ou liké une publication de Manchester United après sa victoire face à Watford le 30 mars dernier, trois semaines seulement après l'élimination du PSG par MU, un club qu'il a toujours aimé.

«Dans le stade, je ne ressens pas cette haine, confie ainsi Meunier. Mais voilà, il y a une nouvelle génération de supporters, plus anonymes, qui préfèrent s’exprimer sur les réseaux sociaux et cela prend parfois des proportions assez graves. Les plus anciens, eux, continuent de m’encourager». Après son like du tifo de l'OM en avril 2018, Meunier avait été copieusement sifflé par le Parc face à Guingamp et avait finalement rencontré quelques jours plus tard des représentants du CUP pour s'excuser, avant de poster sur Instagram : «Faute avouée à moitié pardonnée».

Dans son entretien au média belge L'Avenir, Meunier a ajouté qu'il assumait sa gestion des réseaux sociaux et ne comprenait pas vraiment les critiques 2.0 de certains supporters, lui qui estime être irréprochable sur le terrain : «Sur les réseaux sociaux, certains supporters pensent que le club leur appartient. À la limite, ils s’en octroient les mérites et pensent que si vous signez dans leur club favori, vous devez détester les autres. J’ai une autre façon de voir les choses : je respecte mon contrat, je suis prêt à me donner à 1000%, mais cela ne m’empêche pas d’aimer d’autres équipes et le foot en général. Couper mon compte Twitter ? Ma compagne me l’a déjà conseillé, mais je suis d’avis que cela fait partie du job. Surtout dans un club du calibre du PSG.»

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

samedi 18 mai

vendredi 17 mai

jeudi 16 mai

mercredi 15 mai

mardi 14 mai

lundi 13 mai

dimanche 12 mai

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux