Article 

Motta encore à l'écart, la gestion des temps de jeu évoquée

Publié le vendredi 19 janvier 2018 à 15:31 par Philippe Goguet
Avant un OL/PSG qui reste une affiche du championnat de France, Unai Emery a confirmé que Motta était très incertain. Il a aussi évoqué la gestion des temps de jeu avec un calendrier surchargé jusqu'à Real Madrid/PSG.

Le calendrier infernal du PSG ne s'arrête pas et Paris sera dès dimanche à Lyon pour affronter un OL qui rêve de faire tomber l'ogre parisien. Pour ce match au sommet entre les deux premiers de la L1, le PSG devrait pouvoir compter sur un groupe presque au complet comme l'a expliqué Unai Emery : «Pour le moment, le joueur hors du groupe est Thiago Motta, il continue à travailler avec le kiné. Aujourd'hui, on va faire le premier entraînement pour préparer le match de dimanche, puis un deuxième demain. On va voir comment sont les joueurs qui ont joué mercredi (face à Dijon) mais les premières nouvelles du docteur c'est que, normalement, les joueurs sont bien.»

Pour l'heure, les parties s'enchaînent donc sans trop de bobos alors que Paris va jouer dès dimanche son cinquième match de l'année. Une gestion de l'effectif est donc nécessaire à l'approche choc contre le Real Madrid, dans moins d'un mois. Là aussi, l'entraîneur parisien s'explique : «L'idée c'est de jouer chaque match avec les meilleurs joueurs sur le terrain. Après, c'est vrai qu'il ne faut pas oublier les deux matches éliminatoires contre le Real Madrid et on va jouer toutes les semaines le mercredi et le dimanche.»

Un calendrier qui peut encore s'alourdir

Le calendrier parisien est absolument infernal et l'entraîneur parisien est bien au courant de cette possibilité : «Si nous gagnons ici contre Guingamp (mercredi prochain en Coupe de France), on va jouer un match de plus. On va donc jouer deux matches toutes les semaines avant d'arriver au match contre le Real Madrid. C'est pour ça que nous avons besoin de joueurs, mais avec la meilleure équipe sur le terrain et en faisant les meilleures performances.»

Aligner les meilleurs joueurs en toutes circonstances n'est toutefois pas vraiment à l'ordre du jour comme va l'expliquer l'entraîneur parisien : «Nous avons besoin de bien gérer les temps de jeu des joueurs car jouer trois matches par semaine avec la grande intensité que nous voulons n'est pas facile. Mais les seuls joueurs qui ont répété les matches sont Di Maria et Verratti. Les autres se sont reposés tandis que c'est pour ça que Verratti et Di Maria ont été remplacés mercredi.»

Une gestion des temps de jeu déjà en place

En 2018, seuls le milieu italien et l'ailier argentin ont en effet débuté les quatre parties déjà disputées, sortant d'ailleurs deux fois avant la fin pour être préservés. Quelques autres joueurs ont aussi joué les quatre rencontres, mais en en ayant commencé une sur le banc de touche. C'est par exemple le cas de Giovani Lo Celso, d'Adrien Rabiot ou encore de Kylian Mbappé. Pour le reste de l'effectif, ils ont tous raté ou passé sur le banc au moins une rencontre complète.

Si la préparation de Real/PSG est donc déjà enclenchée, l'entraîneur parisien refuse d'en faire une priorité dès cet instant comme il l'a expliqué : «Notre meilleure préparation pour ce match contre le Real Madrid, c'est chaque entraînement, chaque match, bien gérer les minutes de chaque joueur. Mais aussi jouer chaque match en étant compétitif à 100%. On va y arriver et nous avons envie de jouer cet éliminatoire mais nous avons de la patience et du calme. Nous devons jouer dimanche à Lyon, puis en Coupe de France, ensuite une demi-finale de Coupe de la Ligue. Cette préparation, c'est la meilleure pour cet éliminatoire.»

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

samedi 20 octobre

vendredi 19 octobre

jeudi 18 octobre

mercredi 17 octobre

mardi 16 octobre

lundi 15 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux