Article 

Platini : «Je n'ai jamais critiqué le PSG»

Publié le vendredi 8 novembre 2019 à 9:46 par Jean Chemarin
Recadré par Leonardo mercredi soir, Michel Platini est revenu sur ses propos au micro cette fois de RTL. L'ancien président de l'UEFA se défend d'avoir critiqué le PSG, mais a glissé quand même un petit tacle au directeur sportif brésilien.

La passe d'armes entre Michel Platini et Leonardo se poursuit. Après que le directeur sportif brésilien ait répondu mercredi soir à la sortie de l'ancien boss de l'UEFA sur France Info, Michel Platini est revenu sur ses propos sur le PSG et Kylian Mbappé hier soir au micro de RTL. Platini a commencé par répondre à l'attaque de Leonardo concernant sa supposée jalousie du buteur parisien : «On a dit que j’étais jaloux de Zidane, de Pelé, de Cruyff, de Mbappé... Je suis toujours jaloux de tout le monde. Du moment que tu dis quelque chose de sensé, tu es toujours jaloux de quelqu'un, a-t-il glissé, avant de piquer le Brésilien. Maintenant, je pense que Leonardo, même s'il parle bien français, ne parle pas suffisamment bien français pour avoir compris ce que j’ai voulu dire.»

Platini s'est ensuite défendu d'avoir voulu critiquer le PSG et a pris d'autres exemples pour étayer sa réflexion : «Je n'ai jamais critiqué le PSG. J’ai pris un exemple, mais j’aurais pu prendre l'exemple de Manchester City, de Marseille, où l'actionnaire est américain, l'entraîneur portugais, le directeur sportif espagnol et où il n'y a pas tellement de joueurs français (19 quand même, ndlr). Je pense que le football a besoin de racines et aujourd'hui on n'a plus de racines. C'est celui qui a le plus d'argent qui va gagner.»

Et Platini de brosser ensuite le PSG dans le sens du poil : «Ce n'est pas contre le PSG. Je trouve formidable ce qu'a fait le PSG ces dernières années, les équipes qu'ils ont, le terrain, le Parc, l'ambiance. C'est bien pour le football français, mais ce n’est pas ma conception du foot (...) Le PSG fait du bien au foot français, mais il écrase la concurrence. Le PSG va gagner le championnat pendant 10 ans, pendant 20 ans. Aujourd'hui, tu joues pour la deuxième place.»

Enfin, Michel Platini, qui a soutenu la candidature du Qatar pour le Mondial 2022, a également assuré qu'il avait conseillé à l'émir du Qatar de ne pas investir dans le PSG au départ : «Je l'ai dit les yeux dans les yeux à l'émir à l'époque : "Non, ne viens pas, ce n'est pas bien". J'étais président de l'UEFA et je voulais que tout le monde puisse gagner. Dans le football d'aujourd'hui, très peu d'équipes peuvent gagner, et ça c'est contre mes valeurs. Je veux que tout le monde ait la possibilité de participer et de gagner. Et ça se complique de plus en plus. C'est ça que j'avais anticipé avec l'émir du Qatar. Mais bon, il m'avait dit : "On m'a demandé de venir en France, alors je viens en France".»

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

jeudi 21 novembre

mercredi 20 novembre

mardi 19 novembre

lundi 18 novembre

dimanche 17 novembre

samedi 16 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux