Article 

Progression, Javi Garcia, Cavani, prolongation, la conf' d'Areola avant PSG/Celtic

Publié le mardi 21 novembre 2017 à 14:24 par Philippe Goguet
A la veille d'un PSG/Celtic qu'il devrait débuter, le goal du PSG Alphonse Areola était présent en conférence de presse et il a répondu à la plupart des thèmes de son actualité, de son installation comme titulaire à son futur en passant par Cavani ou Javi Garcia.

Plus de reconnaissance cette année ?

« C’est vrai que la saison passée a été assez difficile mais chaque saison est différente. J’ai appris de mes erreurs et j’ai continué de travailler en continuant sur ma lancée du début de saison. »

Ses erreurs passées et un éventuel déclic : 

«Des erreurs ça arrive à n’importe quel moment, je suis préparé à ça.»

«C’était des erreurs de jugement, des faits de jeu mais on apprend de ses erreurs. J’ai analysé les matches de la saison passée, du début de saison aussi. Peut-être que, dans les situations où il faut peut-être mettre en touche, je le fais. Ce sont des petits trucs comme ça. Je ne dis pas que c’est complètement gommé, car une erreur peut vite arriver et je suis prêt à ça. A moi d’être performant et de continuer sur cette lancée. Avant Metz (où il fait une grosse boulette), il y a eu des matches où j’ai été bon aussi. Des erreurs ça arrive à n’importe quel moment, je suis préparé à ça. Quand j'en fais, j’assume et j’essaye de répondre présent au prochain match.»

L'arrivée de Javi Garcia comme entraîneur des gardiens :

«Il travaille très minutieusement »

« L’arrivée de Javi a peut-être changé quelque chose. Il travaille très minutieusement à l’entrainement, en match, mais aussi lors des quelques séances vidéos que j'ai avec lui. Après, comme je l’ai dit par le passé et je ne sais pas si ça a été retenu, chaque entraineur de gardiens m’a apporté quelque chose depuis le début de ma petite carrière. Je suis à l’écoute de tout ce qu’on peut m’apporter, et son arrivée m’a apporté encore plus. Maintenant à moi de continuer de travailler à ses côtés et de donner le maximum.»

La Ligue des Champions et ce que cela apporte :

«Ce sont toujours des matches exceptionnels à jouer. L’Europe, ce n’est pas donné à tout le monde. J’ai eu l’occasion de jouer l’Europa League avec Villareal mais la Ligue des Champions, c’est encore un cran au-dessus. Le fait d’être performant, sur une bonne lancée, donne tout de suite plus de confiance. On les prépare comme tous les matches, très sérieusement, en étant appliqués et on essaye de donner le maximum. [...] Finir sans prendre de but, un objectif ? Cela serait exceptionnel, mais le plus important est de terminer premier. Si on termine en étant premier et sans encaisser de but, ce serait exceptionnel mais que du bonus.»

Le discours du coach :

«Le coach communique beaucoup avec nous, il laisse tout le monde prêt à jouer les matches pour qu'il y ait cette performance et ce haut niveau. C'est quelque chose d'important et il vous le dit tous les jours, c'est important d'avoir cette concurrence et d'être bon aux entraînements pour être prêt en match quand on fait appel à nous.»

Son meilleur match de la saison ?

«Peut-être contre le Bayern au match aller. C'était un match de Ligue des Champions, c'est exceptionnel à jouer comme je l'ai dit et j'ai pris énormément de plaisir contre une grande équipe, surtout en étant bon. On a fait un très bon match et on a été performant, le maître mot.»

La solidité défensive du PSG :

«Quand on regarde l'effectif, c'est rempli de talent, avec des joueurs de classe mondiale. Jouer dans cette équipe n'est pas donné à tout le monde, j'ai la chance d'être dedans et c'est à moi de continuer à prouver que j'ai ma place au sein de celle-ci.»

Cavani :

«Ses replis, il les fait depuis son arrivée au club, il se met au service du collectif, il fait des sacrifices. C’est avant tout un grand monsieur et un grand travailleur. Ce qu’il réalise c’est le fruit de son travail depuis qu'il est ici.»

Sa prolongation :

«Pour l’instant, j’ai des objectifs à atteindre et quand le moment sera venu, on en reparlera.»

Les jeunes et la question de leur temps de jeu :

«Quand on est jeune, on a envie de jouer le plus vite possible. J’ai eu la chance de partir en prêt, c’était l’un de mes souhaits et je ressentais ce besoin à l'âge où j'étais. Pour un jeune, c’est assez frustrant de ne pas beaucoup jouer mais on est dans un grand club et il y abeaucoup de qualité dans le groupe, il faut continuer de travailler et saisir les opportunités. Des prêts pour certains ? Personnellement, je pense que ce serait une bonne option mais chacun fait ses choix.»

Moussa Dembele, ex-Parisien parti très jeune :

«Je le suis de très près vu que je l’ai connu au centre de formation, même si je suis plus âgé. Il réalise de très belles choses et s’il est là, c’est que les qualités sont là et que la tête suit. On le suit de très près et on est très contents quand un jeune parisien réussit.»

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

jeudi 14 décembre

mercredi 13 décembre

mardi 12 décembre

lundi 11 décembre

dimanche 10 décembre

samedi 09 décembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux