Article 

Rabiot : «J’ai envie d’être un pilier»

Publié le mardi 14 février 2017 à 10:05 par Philippe Goguet
Adrien Rabiot s'est longuement confié au micro du Figaro. Il est notamment revenu sur le très attendu PSG/Barcelone, son évolution, son poste ou encore les jeunes au PSG. Il a témoigné de son ambition de devenir un joueur important du PSG.

Le PSG de 2017 : 

«On est revenu en 2017 avec d’autres intentions. Le discours du coach est plus clair aussi. En début de saison, on n’avait pas forcément compris et assimilé tout ce qu’il voulait. C’est ce qui fait la différence. Et ça se voit dans nos performances. On est régulier, notamment à l’extérieur, là où on avait un peu de mal. Le club a aussi fait un bon recrutement hivernal sur le plan offensif. On a bien sûr Edi (Cavani) qui marque beaucoup mais on avait besoin de concurrence devant.»

PSG/Barça :

«Chaque année on espère que ce sera la bonne. On entend beaucoup de choses : le Barça est en difficulté, il a plus de mal. Je pense qu’un rendez-vous de Coupe d’Europe comme celui-là n’a rien à voir avec le championnat. C’est totalement différent. Personnellement, je suis confiant. On sait que c’est possible de le faire. On a vraiment les armes pour rivaliser. Notamment à domicile. Si on peut prendre l’avantage chez nous et aller au Camp Nou plus sereinement et avec plus de confiance, ça sera une bonne chose. On n’est pas très loin de Barcelone. [...] On doit essayer de ne pas prendre de but chez nous pour avoir le maximum de chance là-bas. C’est ce qui nous a fait défaut les années précédentes. Sinon, ce sera presque impossible. Après, ça reste une très grande équipe, avec un talent offensif incroyable. Mais depuis le début d’année, on n’encaisse plus de but. On a un bon bloc. Le coach travaille beaucoup là-dessus. Cela va nous servir face à Barcelone.»

Sa progression : 

«Je suis content car ça n’a pas toujours été facile. Il y a eu des hauts et des bas mais dans l’ensemble ma progression a été linéaire. J’espère que ça va continuer. Ce que j’ai fait en quatre ans, je suis fier de l’avoir accompli au PSG. [...] Oui. Depuis le début de saison, ça se passe vraiment bien. J’ai fait une bonne préparation. J’ai la confiance du coach. Je me suis mis dans la tête que le moment était venu pour moi de m’imposer et non pas de rester un espoir ou le jeune prometteur du club. J’ai envie d’être un pilier. Et je m’en suis donné les moyens. Je me suis vraiment investi. Je suis plus sérieux, plus assidu. J’ai compris qu’il fallait travailler, que ça ne venait pas comme ça. Quand on est jeune – même si je suis encore très jeune – on ne comprend pas tout tout de suite. Il y avait aussi des joueurs qui prenaient beaucoup de place, comme Ibra. Les projecteurs étaient braqués sur lui. Du coup, on voyait moins les autres. Depuis son départ, il y a beaucoup de joueurs qui s’expriment.»

Sentinelle, son poste d'avenir ?

«Mon poste de prédilection, c’est relayeur. Je peux me projeter, je suis plus libre avec le ballon. En ce moment, le coach me demande de jouer en sentinelle. Je le fais pour l’équipe et peut-être pour préparer le match de Barcelone. C’est un poste où j’ai évolué étant plus jeune, au centre de formation. Quand on joue en sentinelle, il faut vraiment être efficace, jouer vite, ne pas trop se projeter parce qu’on est aussi là pour protéger la défense. Souvent, j’ai des envies de monter... Ça ne me déplaît pas de jouer à ce poste-là mais j’ai le temps dans ma carrière de reculer (sourire).»

Précurseur pour les autres jeunes du PSG ?

«Un peu oui. Ils se sont dit que c’était possible. Ils ont beaucoup travaillé. Ils ont vraiment la volonté de s’imposer ici. Je suis fier car on était ensemble en jeunes et on se retrouve chez les pros. On sait que le PSG a été critiqué par le passé, on a dit qu’il n’y avait pas de place pour les jeunes. On démontre que c’est faux. C’est une bonne chose. Je pense qu’il y en aura d’autres encore.»

Un avenir à la Totti ?

«Je veux vraiment pouvoir grandir avec le club, l’emmener très haut, gagner des titres et l’aider à prendre une autre dimension. C’est surtout le projet qui est important. Si le projet continue d’avancer comme ça, bien sûr que j’aimerais rester et en faire partie.»

NB : Version intégrale de l'article disponible ici.

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

vendredi 24 mars

jeudi 23 mars

mercredi 22 mars

mardi 21 mars

lundi 20 mars

dimanche 19 mars

samedi 18 mars

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux