Article 

Gestion du vestiaire et recherche de leadership, les chantiers de Tuchel (L'E)

Publié le jeudi 11 juillet 2019 à 14:25 par Jean Chemarin
Au terme d'une première saison ô combien contrastée, Thomas Tuchel a repris du service ce lundi avec une partie de son groupe, d'abord scindé en deux puis réuni depuis hier. Pour L'Equipe, l'Allemand va devoir retisser le lien avec son vestiaire. Un lien qui s'est distendu après une deuxième partie de saison ratée.

Si Thomas Tuchel a été prolongé en fin de saison et conforté récemment par Leonardo, l'entraîneur allemand n'est pas intouchable pour autant à Paris et sera attendu au tournant cette saison. Notamment dans l'une des parties les plus importantes du management d'un effectif comme celui du PSG : la gestion du vestiaire et de ses égos. Si le retour de Leonardo devrait l'aider à être moins exposé médiatiquement et plus soutenu lorsqu'il faudra gérer certains cas particuliers, Tuchel va aussi devoir, à titre personnel, renouer le lien avec une partie de son vestiaire, notamment la partie francophone.

Renouer avec les Français

Selon L'Equipe, l'Allemand n'a pas caché en privé qu'il avait eu du mal la saison passée avec la mentalité des joueurs français ou francophones de son effectif, et pas seulement les plus jeunes. Sans citer de noms, et en rappelant aussi qu'il a encensé Colin Dagba par exemple, le quotidien français explique que Tuchel trouverait certains membres du "clan des Français" trop suffisants. Constat partagé par d'autres courants du vestaire, notamment celui des Brésiliens, ce que Neymar n'avait pas manqué de dire publiquement d'ailleurs en fin de saison.

A l'inverse, les Français ou Francophones de l'effectif auraient trouvé que Tuchel n'avait pas le même degré d'exigence avec les joueurs d'une autre nationalité. Une incompréhension que l'Allemand va devoir régler s'il veut former un groupe soudé et prêt à aller au combat ensemble. Parmi les jeunes Français, Moussa Diaby a été sacrifié sur l'autel du fair-play financier, Tuchel étant décrit comme pas opposé à pas du tout content selon les sources, et Nkunku voire Nsoki pourraient bien suivre.

A la recherche de leaders

Pour le quotidien français, l'entraîneur parisien va aussi devoir se trouver de nouveaux leaders suite aux départs conjugués de Dani Alves et Gianluigi Buffon, qui avaient été recrutés pour jouer ce rôle et l'ont fait avec plus ou moins de réussite. Dans le groupe qui a repris l'entraînement, aucun des quatre joueurs ayant porté le brassard au coup d'envoi d'un match la saison passée (Thiago Silva, Marquinhos, Cavnai et Rabiot) n'est par exemple présent.

Un garçon comme Ander Herrera, loué pour son professionnalisme, aurait ainsi été recruté en partie pour ça selon le quotidien français, à défaut de partir comme un titulaire indiscutable. Kylian Mbappé, qui n'a pas caché sa soif de responsabilités, pourrait-il aussi être plus consulté cette saison par l'Allemand pour tout ce qui concerne la vie du groupe et être plus qu'un simple leader technique ? On peut aussi supposer qu'un Marquinhos, qui a beaucoup pris la parole la saison passée et a porté plusieurs fois le brassard, sera un homme fort du PSG cette saison. Surtout qu'il sort d'une Copa América impeccable avec le Brésil, durant laquelle il a formé un super duo avec Thiago Silva, qui reste le capitaine du club jusqu'à preuve du contraire et est donc censé lui être le premier relai de son entraîneur.



News 

Aujourd'hui

mercredi 17 juillet

mardi 16 juillet

lundi 15 juillet

dimanche 14 juillet

samedi 13 juillet

vendredi 12 juillet

jeudi 11 juillet

mercredi 10 juillet

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux