Article 

Sa saison, Kurzawa, la C1, Emery, son avenir, Berchiche s'est confié

Publié le mardi 17 avril 2018 à 19:36 par Philippe Goguet
Dans un entretien au quotidien sportif Mundo Deportivo, Yuri Berchiche est revenu sur la plupart des grands thèmes de sa saison : son intégration, la concurrence avec Kurzawa, la Ligue des Champions, Emery ou encore son avenir. Le Basque ne se cache pas.

Juste avant de devenir champion de France pour la première fois face à l'AS Monaco, le latéral basque Yuri Berchiche s'était confié au journal sportif espagnol Mundo Deportivo. Dans cet entretien réalisé peu après la finale de la Coupe de la Ligue face à Monaco, il revenait sur la plupart des grands thèmes de sa saison, lui qui est passé de remplaçant à titulaire au cours de celle-ci. L'entretien commence d'ailleurs par un bref retour sur la finale : «Je suis très heureux, vraiment. J'avais déjà gagné la Supercoupe de France face à l'AS Monaco mais c'était différent cette fois-ci. Jouer cette finale et la gagner était incroyable.»

«Je mentirai si je disais que Kurzawa est mon ami ou que je vais dîner avec lui durant les jours de repos.»

Durant cette finale, Unai Emery confirmait en tout cas que le Basque était bien son nouveau titulaire du moment, une vérité qui s'est encore vérifiée le week-end dernier lors du match du titre. Berchiche commente sa relation avec Kurzawa : « Malgré le fait qu'on joue à la même position, Emery a équilibré le nombre de matchs entre nous deux. Nous avons une relation cordiale, nous nous respectons, mais je mentirai si je disais que c’est mon ami ou que je vais dîner avec lui durant les jours de repos. Il a commencé à jouer et petit à petit nous avons alterné ».

En Ligue des Champions, c'est Yuri qui a joué les deux derniers matches et l'Espagnol commente la campagne du PSG : «Nous avons fait une phase de poules spectaculaire, nous avons marqué beaucoup de buts et avons été très supérieurs dans beaucoup de matches. Les gens ont pensé que nous allions gagner la Ligue des Champions mais je vois ça comme étant très difficile. A la fin, beaucoup de facteurs entrent en jeu et tu dois avoir un peu de chance pour atteindre la finale et la gagner. Au premier tour éliminatoire, nous avons joué Madrid et, bien qu'ils n'arrivent pas au sommet de leur forme, nous savions que c'était le rival le plus fort que nous pouvions croiser. Ce sont les rois de l'Europe.»

Paris a finalement été éliminé de façon logique et il est demandé au joueur s'il faut considérer cette élimination comme un échec : «Je ne sais pas si c'est un échec. Nous avions de grandes espérances concernant le fait de jouer un rôle important. Lors du match à Madrid, nous étions bien et il y a même eu des moments du match où nous étions supérieurs mais, dans les 10 dernières minutes, ils ont réussi à faire la différence avec un peu de chance. A Paris, ce n'était pas notre jour et peut-être que nous sommes plus touchés par l'élimination en raison de l'image que nous avons donné durant ce match devant nos fans.»

«La Ligue des Champions ne se gagne pas en une nuit.»

Pour Unai Emery, cela devrait signifier la fin de l'aventure à Paris, même si Berchiche reste prudent concernant l'avenir du coach basque : «La vérité, c'est que je ne sais pas ce qui va se passer. Le club a défini comme objectif de gagner la Ligue des Champions et ils ont beaucoup investi pour ça. Dans les deux ans où il est resté à Paris, il n'a pas atteint les objectifs et il est probable qu'il va y avoir des grands changements. Beaucoup d'argent a été investi pour constuire une grande équipe mais la Ligue des Champions ne se gagne pas en une nuit.»

Et alors que les deux hommes semblent liés, il est demandé à Berchiche ce qu'il fera quand Emery va partir : «J’ai encore 3 années de contrat, mais depuis que je suis arrivé, je sais que c’est difficile de rester dans un club de cette dimension plusieurs années. Je suis tranquille et content de mon travail fait ici durant ces mois. Je suis arrivé en pensant que cela serait difficile de jouer la première année, mais cela est arrivé dans toutes les équipes où j’ai joué. Je travaille tous les jours, j’ai gagné ma place et j’ai fini par jouer les plus gros matchs de la saison. Je suis tranquille et content. »

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

mercredi 17 octobre

mardi 16 octobre

lundi 15 octobre

dimanche 14 octobre

samedi 13 octobre

vendredi 12 octobre

jeudi 11 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux