Article 

Silva tance Cavani et Pastore, les autres joueurs plus mesurés

Publié le jeudi 11 janvier 2018 à 12:22 par Philippe Goguet
Après Amiens/PSG, le capitaine du PSG Thiago Silva a recadré devant la presse les retardataires Edinson Cavani et Javier Pastore. De leur côté, les autres joueurs ont été bien plus mesurés.

Le PSG s'est imposé 2-0 à Amiens en Coupe de la Ligue, sans les deux retardataires Sud-Américains Cavani et Pastore, et le premier d'entre eux a bien semblé manquer à son équipe durant la partie, notamment en seconde période quand Di Maria s'est retrouvé avant-centre de fortune. Après la rencontre, les deux joueurs, mais surtout l'Uruguayen, ont été au coeur des questions de la presse et le vestiaire parisien n'a pas réagi de la même manière sur ce thème.

Marquinhos langue de bois, Thiago Silva offensif

Du côté de Marquinhos, on a gentiment sorti la langue de bois et renvoyé vers la direction : «Cavani est un joueur important, il faut penser collectivement. On sait que c'est un buteur, quelqu'un qui peut faire la différence sur le terrain mais cela ne nous concerne pas nous, les joueurs, on laisse ça à la direction. Il n'y a pas encore d'explication. Je pense qu'ils ont parlé entre eux et ils vont régler ça. S'il est avec nous, je pense qu'il sera assez motivé. Il a ses explications d'être arrivé en retard, il verra avec le club.»

«Ils ont fait un geste qui n'était pas bon pour le groupe ou pour le club.»

Du côté de son partenaire Thiago en défense centrale, on a en revanche beaucoup moins pris de gants pour évoquer la chose : «Je crois que, à un moment ou à un autre, ils vont revenir. Le coach et le club vont leur en donner la possibilité. C’est un moment très important pour le club, on doit rester ensemble jusqu’à la fin. Même s’ils ont fait un geste qui n'était pas bon pour le groupe ou pour le club. Mais ils restent des amis il est important de les faire revenir vite et de les faire jouer.»

Le groupe avant tout

Le capitaine du PSG était donc en colère et il ne va pas mâcher ses mots quand la presse le relance : «C’était un moment important pour le club et il fallait y penser avant de faire des gestes comme ça. Ce n'était pas bon pour tout le monde mais on est avec les deux. Les deux situations sont différentes. Je crois que Pastore a dit au club qu’il voulait partir et, à la fin, ils n'ont pas trouvé d’accord (pour le laisser partir). Pour Cavani, c’est différent. Mais on doit rester concentré. Il faut les faire revenir le plus vite possible parce que c’est important pour le club.»

Trapp : «Dès qu’Edi reviendra, on sera content»

Titulaire et buteur, Adrien Rabiot a de son côté appelé à l'unité après cette victoire, expliquant que le groupe parisien était plus important que n'importe quelle individualité : «Cette victoire est pour tout le monde, comme à tous les matches, pour ceux qui ne sont pas là, pour Edinson, pour Javier, pour Hatem. On est un groupe. Edinson n’était pas là pour certaines raisons sûrement mais tout va bien et on gagne pour tout le monde.» Et Trapp d'enchaîner : «Tous les joueurs sont importants, surtout Edi qui marque beaucoup de buts et est très important pour l’équipe. Dès qu’il reviendra, on sera content. Mais ce sont les choix du coach.»

Après la rencontre, Unai Emery a refusé de donner une date de retour du joueur, même si un comeback à Nantes est évoqué pour Cavani. Quant à Pastore, c'est encore plus flou.

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

samedi 21 juillet

vendredi 20 juillet

jeudi 19 juillet

mercredi 18 juillet

mardi 17 juillet

lundi 16 juillet

dimanche 15 juillet

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux