Article 

Simeone et Maradona sous le charme de Mbappé

Publié le vendredi 15 décembre 2017 à 20:46 par Philippe Goguet
Deux célèbres anciens milieux argentins ont évoqué Kylian Mbappé en des mots très flatteurs : Diego Simeone et Diego Maradona.

Ils sont tous les deux Argentins, de célèbres anciens milieux de terrain, s'appellent Diego et sont visiblement tombés sous le charme du jeune attaquant du PSG Kylian Mbappé. Le premier se nomme Maradona et c'est dans le journal sportif espagnol AS qu'El Pibe de Oro s'est exprimé concernant l'attaquant de 18 ans. Après avoir expliqué que «le PSG ne (le) satisfait pas (car) il est très dépendant de Neymar, des buts de Cavani et de Mbappé», il va faire de ce dernier «la révélation du monde du football. S'il est le futur ? Je pense qu’il va être supérieur à beaucoup.»

Relancé par le journal sur le fait que le Real Madrid aurait pu le faire signer l'été dernier, Maradona va se lâcher : «Pourquoi ils ne l’ont pas recruté ? J’ai dit à Florentino (Pérez, le président du Real) : "Signe Mbappé". Je le lui ai dit quand nous nous sommes vus au siège de la FIFA ! Et il m’a dit : "tu sais, j’ai Cristiano, et avec celui-là..." » Et alors que le journal lui fait remarquer que Real Madrid a aussi Bale sur l'autre aile, Maradona va trancher dans le vif : «Qu’ils vendent Bale ! Qu’ils le donnent ! »

Toujours du côté de Madrid et de l'Espagne, c'est un autre Diego qui a placé Mbappé à une belle place du football mondial, à savoir l'entraîneur de l'Atlético Diego Simeone. Dans son long et passionnant entretien accordé à L'Equipe, il évoque lui aussi Mbappé et en fait un crack : «Il a connu une explosion et un changement de statut extraordinaires. Il marque, il a une vitesse déterminante parce qu’elle est verticale, et il choisit très bien ce qu’il fait de sa vitesse. Vu l’âge qu’il a, il sera dans la catégorie des Neymar, Messi et Ronaldo dans très peu de temps.»

Le technicien argentin va aussi analyser le jeu parisien à sa manière et mettre l'accent sur «l’intensité que (les joueurs parisiens) essayent d’imposer à la perte du ballon. Emery essaye de transmettre à son équipe que plus la récupération du ballon se fait près de la surface adverse, moins il y aura de chemin à parcourir jusqu’au but. Parce que c’est clair que la caractéristique des attaquants, c’est de moins travailler défensivement, même s’ils le font, selon l’ADN de chacun – parce que Cavani a ça, Mbappé a ça et Neymar a ça.»

Joueur(s) lié(s) 


News 

mardi 23 janvier

lundi 22 janvier

dimanche 21 janvier

samedi 20 janvier

vendredi 19 janvier

jeudi 18 janvier

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux