Article 

Trapp : «Pour l'instant, ma tête est ici»

Publié le vendredi 13 avril 2018 à 20:20 par Matthieu Hummel
Comme son coéquipier et concurrent Alphonse Areola, Kevin Trapp ne sait pas vraiment de quoi son avenir sera fait et l'Allemand a tenu un discours plutôt mesuré sur beIN Sports : pour l'heure, il est toujours concentré sur le PSG. Et la venue probable de Tuchel ne change rien pour lui.

Sous contrat avec le club parisien jusqu'en juin 2020, Kevin Trapp est exactement dans la même situation que son concurrent à ce poste qu'est Alphonse Areola. Le gardien ne sait pas vraiment de quoi son avenir sera fait, notamment car le club parisien cherche de façon plus ou moins active un portier pour la saison prochaine. Alors qu'Areola a évoqué ses discussions pour prolonger avec Paris, Trapp n'en est pas encore là comme il l'a expliqué sur beIN Sports où il était invité jeudi soir.

Cet hiver, il était cité dans le sens des départs et revient sur son choix d'être resté : «Ce n'est pas facile... Cet hiver, je disais que le temps de jeu me manquait parce que j'ai des objectifs personnels comme la Coupe du Monde donc il faut jouer au maximum. C'était important de jouer et j'ai eu beaucoup de discussions avec les dirigeants. A la fin, je me suis dit que j'allais rester à Paris parce que le niveau est quand même top. On a des très bons joueurs, la qualité à l'entraînement est énorme. Et normalement, je devais quand même jouer des matchs. C'est ce qui m'a un peu calmé, même si je sais que ça peut être compliqué pour la Coupe du monde.»

La fin de saison approche, le portier allemand de 27 ans n'a pas réussi à renverser la hiérarchie à son poste et la question de son futur à Paris se pose donc. Pour l'heure, il refuse toutefois de s'imaginer ailleurs : «Pour l'instant on a encore des matchs importants comme dimanche contre Monaco. Et j'espère encore deux matchs en Coupe de France. Après, quand le moment sera arrivé, il faudra parler et réfléchir mais pour l'instant, ma tête est ici.»

Et alors que c'est son compatriote Thomas Tuchel qui est annoncé sur le banc du PSG, Trapp ne voit pas vraiment ça comme un point clé : «Un coach c'est toujours important parce que s'il te donne la confiance et qu'il compte sur toi, c'est très bien. Mais si c'est Tuchel, on ne sait pas parce que ce sont des rumeurs, je ne crois pas que j'aurai un avantage juste parce qu'il est allemand. A la fin, c'est quand même la performance qui compte. Si je ne suis pas performant, ça ne vaut rien. Ce n'est pas ça qui va me faire dire : "je vais rester ou je vais partir." C'est à moi de bien jouer et de bien m'entraîner, ensuite c'est le coach qui fait son choix.»

Joueur(s) lié(s) 


News 

samedi 21 avril

vendredi 20 avril

jeudi 19 avril

mercredi 18 avril

mardi 17 avril

lundi 16 avril

dimanche 15 avril

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux