Article 

Tuchel : «Aucune équipe n'a gagné la Champions League en novembre»

Publié le mardi 5 novembre 2019 à 20:00 par Philippe Goguet
Alors que la Ligue des Champions prend de plus en plus d'importance chaque saison au PSG, Thomas Tuchel a calmé les attentes en conférence de presse, rappelant notamment que la compétition ne se gagnait sûrement pas en première partie de saison.

Le PSG peut valider sa qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions dès demain soir face à Bruges, et même sans gagner selon le score de l'autre match, mais les ambitions sont bien plus importantes du côté du club parisien, de même que les attentes. A la veille de PSG/Bruges, c'est même la presse belge qui a lancé Thomas Tuchel sur une éventuelle victoire du club parisien cette saison et l'Allemand s'est d'abord montré ironique, rappellant que « chaque saison est une saison idéale pour gagner ! »

«Le Real Madrid a fait beaucoup de choses en Ligue des Champions mais il ne l'a jamais gagnée en novembre ni en décembre. »

Il va ensuite insister sur le fait que « c'est novembre. Aucune équipe n'a gagné la Champions League en novembre, le Real Madrid a fait beaucoup de choses en Ligue des Champions mais il ne l'a jamais gagnée en novembre ni en décembre. Ce n'est pas possible donc on doit rester avec les pieds sur le terrain, modestes et ne pas penser trop à gagner. Pour nous, c'est un grand défi de gagner le groupe (NDLR : finir premiers) et, après, je l'espère les huitièmes puis les quarts de finale, les demies, etc. »

Relancé quelques minutes plus tard par une question lunaire liant son salaire, les responsabilités qui en découlent et le fait de gagner la C1, Tuchel va affiner sa pensée : « Nous avons beaucoup d'attentes mais on doit aussi être prudents car nous demandons beaucoup à nous-mêmes. Mais juger tous les coaches et toutes les équipes par le prisme de gagner la Champions League, cela signifie beaucoup de déception car il n'y a qu'un vainqueur tous les ans alors que beaucoup d'équipes peuvent la gagner. Le PSG ne l'a pas gagnée jusque-là donc nous ne pouvons pas perdre la tête ni notre sommeil dans le seul but de la gagner. »

« Vous devez aussi être chanceux, vous devez avoir le momentum, avoir les décisions de l'arbitre en votre faveur à un moment. »

Alors qu'il lui avait été demandé (entre autres) s'il en perdait le sommeil, il précise : « Je perds le sommeil quand nous jouons mal ou quand je n'ai pas de solutions pour le prochain match. Mais c'est important pour moi de le faire étape après étape, de ne pas commencer à rêver et de mettre beaucoup de pression sur nous. Parce que, évidemment, tout le monde dans cette compétition est en mesure de la gagner mais, à la fin, vous devez aussi être chanceux, vous devez avoir le momentum, avoir les décisions de l'arbitre en votre faveur à un moment. Comme Manchester City contre Tottenham avec un hors-jeu de 10 cm... »

Après cette tirade rappelant à quel point il faut que tout s'emboîte bien pour gagner la Champions League, un discours d'ailleurs partagé par de nombreux coaches, il conclut : « Donc, ce n'est pas une histoire de coach meilleur que l'autre, il faut parfois juste accepter, et je sais que c'est dur, que c'est une histoire de chance, de momentum. Mais vous avez raison, on perd parfois le sommeil, surtout dans les nuits après les matches et parfois avant les matches. J'essaye de bien récupérer et je suis heureux que vous preniez soin de moi. » 



News 

mercredi 20 novembre

mardi 19 novembre

lundi 18 novembre

dimanche 17 novembre

samedi 16 novembre

vendredi 15 novembre

jeudi 14 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux