Article 

Tuchel avoue chercher encore son modèle pour la gestion des gardiens

Publié le vendredi 17 août 2018 à 13:55 par Philippe Goguet
Alors qu'il a ses trois gardiens à disposition depuis deux semaines désormais, Thomas Tuchel a une nouvelle fois affirmé qu'il n'avait pas tranché concernant la hiérarchie du poste. L'Allemand a expliqué qu'il cherchait encore son modèle pour gérer le temps de jeu de ses gardiens.

La titularisation de Gianluigi Buffon lors des deux premiers matches officiels du PSG semblait avoir clôturé le débat au poste de gardien mais il n'en est visiblement rien à écouter l'entraîneur parisien Thomas Tuchel. La semaine passée, la presse avait déjà demandé à l'Allemand s'il avait choisi son titulaire de façon définitive et l'entraîneur parisien avait alors expliqué que ce n'était pas encore le cas. Relancé cette semaine sur le même thème, il a une nouvelle fois expliqué qu'il n'avait pas tranché : «Je n'ai pas pris ma décision, pas encore, et je dois d'abord en parler à l'entraîneur des gardiens puis aux gardiens.»

«Peut-être que nous devons sortir des sentiers battus»

L'Allemand va ensuite apporter quelques précisions sur sa réflexion sur ce point : « Je n'ai pas pris ma décision dans le sens "Quel gardien va jouer ? Et dans quelle compétition ?". Je ne suis pas un grand fan de découper par compétition car cela signifie que, quand une compétition commence, vous avez un gardien qui n'a pas joué auparavant. Je n'aime pas beaucoup ça. Mais peut-être que nous devons sortir des sentiers battus. Un modèle avec un numéro 1 et un numéro 2 qui attend que le numéro 1 soit blessé ou suspendu, peut-être que ce n'est plus le modèle désormais. Je ne connais pas la solution pour l'instant.»

«Nous travaillons sur notre solution, avec nos gardiens.»

Si une gestion par compétition ne semble pas lui convenir, c'est notamment car le poste est particulier comme il va ensuite l'expliquer : « Vous avez beaucoup de matches à jouer dans ce genre de clubs, comme le PSG, et le problème pour les gardiens n'est pas physique mais mental.  Vous devez être dans les buts pendant 60 matches, sans avoir grand chose à faire mais en devant rester pleinement concentré durant 90 à 95 minutes. D'après mon expérience, c'est dur de conserver cette haute concentration, à 100%, face aux une, deux ou trois tentatives adverses. C'est mentalement très exigeant et vous ne pouvez pas être au meilleur niveau durant les 60 matches. Mais nous travaillons sur notre solution, avec nos gardiens.»

La situation s'est même encore compliquée dernièrement avec le retour à l'entraînement d'Areola, ce que Tuchel va confirmer avant de finir son analyse de la situation : «Alphonse s'entraîne depuis maintenant deux semaines, la situation est donc différente maintenant. Comme je vous l'avais dit précédemment, nous avons trois gardiens et tout le monde est capable d'être n°1. C'est une situation difficile mais ce n'est toujours pas le moment où nous prenons une décision et ce n'est toujours pas le moment de vous le dire. Quand nous l'aurons fait, nous vous le dirons. »

Joueur(s) lié(s) 


News 

vendredi 16 novembre

jeudi 15 novembre

mercredi 14 novembre

mardi 13 novembre

lundi 12 novembre

dimanche 11 novembre

samedi 10 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux