Article 

Vers des sanctions sur le recrutement pour le PSG suite à l'enquête du FPF

Publié le vendredi 8 juin 2018 à 10:50 par Philippe Goguet
Le PSG a rendez-vous ce vendredi avec l'UEFA concernant l'enquête sur le fair-play financier. La presse du jour s'attend à des sanctions concernant le futur recrutement du club parisien.

Après neuf mois d'investigations, l'enquête de l'UEFA sur le PSG à propos du non-respect éventuel du fair-play financier par le club parisien est sur le point de prendre fin. Ce vendredi, du côté de Nyon, l'Instance de Contrôle Financiers des Clubs (ICFC) qui mène l'enquête a rendez-vous avec le club parisien, représenté par les personnes qui ont interagi avec l'UEFA durant toute la saison. Pas de Nasser Al-Khelaïfi mais Jean-Claude Blanc, Victoriano Melero et Philippe Boindrieux. C'est le dernier examen d'une longue série et le PSG devrait, enfin, connaître l'éventuelle sanction à la clé. Le club parisien s'y prépare toutefois déjà depuis des semaines.

C'est toujours le même problème qui est cité, à savoir l'évaluation des contrats de sponsoring qataris. L'UEFA estime que ceux-ci ont été surévalués en s'appuyant sur une étude d'Octagon, le PSG estime que non en poussant le rapport commandé auprès de Nielsen mais c'est bien l'instance européenne qui décide et Paris s'attend donc à être sanctionné. Le club a pourtant augmenté ses revenus en sponsoring ou en billetterie au cours de l'année mais cela risque d'être trop juste. Le club aurait ainsi voulu vendre un joueur de plus avant ce rendez-vous selon L'Equipe. 

Comme l'expliquent le quotidien et Le Parisien, c'est le futur recrutement du club qui a de fortes chances d'être impacté, ou plus précisément encadré. Le journal sportif précise que le club parisien s'attend à un encadrement de l'enveloppe de recrutement, plus qu'une interdiction totale. Le Parisien va aussi dans ce sens, affirmant qu'une exclusion de la Ligue des Champions est aussi pratiquement impossible. Dans le pire des cas, le recrutement pourrait être lié aux ventes, avec interdiction pour le club parisien d'acheter pour plus qu'il n'a vendu.

La sanction devrait être décidée ce vendredi et elle est attendue par le PSG mais aussi toute l'Europe, l'enquête ayant été initiée sous la pression des grands clubs après les 417M€ dépensés l'été dernier par le club parisien. Une fois qu'elle se sera décidée, l'ICFC va faire des propositions au PSG en cas de sanction que le club peut accepter, ou refuser. En cas de refus, c'est la chambre de jugement de l'UEFA qui tranchera. L'Equipe annonce même que le club parisien réfléchit à la possibilité d'attaquer l'UEFA si la sentence est jugée trop sévère.

Concernant le timing, c'est assez flou. Les propositions de l'ICFC devraient être transmises au PSG entre ce vendredi et mardi prochain, date attendue de l'annonce officielle de l'UEFA. D'ici là, il va encore falloir attendre pour lancer le mercato parisien, notamment dans le sens des arrivées où Gianluigi Buffon est un dossier pratiquement bouclé mais gelé par la fin attendue de l'enquête.



News 

Aujourd'hui

mardi 20 novembre

lundi 19 novembre

dimanche 18 novembre

samedi 17 novembre

vendredi 16 novembre

jeudi 15 novembre

mercredi 14 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux