Article 

Neymar, Mbappé, Emery, Xavi distribue les bons points

Publié le mardi 9 janvier 2018 à 19:02 par Florian S.
Dans un long entretien à El Pais, l'ancien milieu du Barça Xavi a longuement évoqué trois éléments clés du PSG, à savoir les deux attaquants Neymar et Kylian Mbappé mais aussi leur coach Unai Emery.

Au Qatar depuis plusieurs saisons où il finit tranquillement sa carrière avec le club d'Al-Sadd, l'emblématique milieu relayeur Xavi s'est confié dans le journal espagnol El Pais. S'il a beaucoup évoqué le jeu en général et l'évolution du football, le Catalan de 37 ans a évoqué trois hommes clés du PSG, à savoir Neymar, Mbappé et Emery.

Neymar plaît à Xavi

«Dans les moments difficiles Neymar te dit : "Donne-moi le ballon".»

Le premier joueur sur lequel Xavi est interrogé est Neymar et notamment son leadership : «Neymar est un leader incroyable. Sur le terrain, c'est flagrant. Il a un caractère que rien n'effraie. C'est une vertu. C'est ce qui distingue les grands footballeurs. Dans les moments difficiles il te dit : "Donne-moi le ballon". Qu'est-ce qui nous arrivait au Barça ? C’est que lorsqu'il l’on était dans un moment difficile, tout le monde voulait le ballon. Tout le monde avait du caractère. Qu'est-il arrivé au PSG et à City ces dernières années ? Ils tentaient de rivaliser avec des joueurs qui n'avaient pas l'habitude de porter ce poids-là. Bordel, aujourd'hui, quand tu regardes le PSG: tu vois Cavani, Di Maria, Neymar, Verratti... Ils ont déjà obtenu des titres. Ils ont connu ça. Neymar se fâche quand on ne lui donne pas le ballon. Mais ce n’est rien de grave.»

Il y a peu, Neymar avait fait un aller-retour au Brésil en plein milieu de la saison pour aller voir sa soeur qui allait mal, un épisode qui a beaucoup fait parler en Catalogne vu que le joueur est un habitué de ce genre de choses. Xavi est interrogé sur cet événement et donne son avis : «Neymar est un bon gars. Il est joueur. Et Alves aussi ! Les gens pensent qu'Alves passe son temps à faire la fête parce qu’il poste sur Instagram qu’il fait du tam-tam. Mais il est professionnel. C'est juste son mode de vie. [Mais Alves n'a pas laissé son équipe pour aller à l'anniversaire de sa soeur.] C'est là qu'intervient l'entraîneur. Du temps de Cruyff il y avait Romario, Cruyff devait le gérer et ce n'était pas un garçon facile.»

Mbappé et son potentiel dingue

«Ce sera l'ère Neymar pendant 3 ou 4 ans. Et ensuite viendra celle de Mbappé.»

Après Neymar, c'est le cas de Mbappé qui est abordé par Xavi. La question de départ est simple («Y a-t-il plus de potentiel chez Mbappé que chez n'importe quel joueur depuis Messi ?») et la réponse très argumentée : «Tout à fait. Je crois que Mbappé va être... Je pense qu'il va y avoir une période après Messi et Cristiano dans laquelle Neymar sera la référence. Parce qu'en plus il est Brésilien et que le Brésil a tout ce qu'il faut pour être en finale de Coupe du Monde. Ce sera l'ère Neymar pendant 3 ou 4 ans. Et ensuite viendra celle de Mbappé. Il a un potentiel dingue. Il est très jeune. Seulement 19 ans. Et c'est un monstre. Mais je ne le vois pas... Je pense que le talent est plus important que le physique. Neymar est comme Messi: talentueux et physique. Et je crois que Mbappé est plus physique que talentueux.»

Le jugement peut paraître compliqué mais Xavi va s'expliquer sur cet argument : «Et comme je comprends le jeu, les joueurs qui font la différence le font par le talent plus que par le physique. Ni moi ni Iniesta n'étions physiques. Nous avions le talent, rien de plus. Ceux qui ont été touchés par la grâce ont eu les deux: Maradona. Pelé, Ronaldo Nazario, Messi, Neymar et Mbappé qui a également du talent. Mais je vois Mbappé plutôt comme un Henry.»

«Avec Emery, Mbappé va s'améliorer à coup sûr.»

L'ancien du Barça va aussi évoquer l'influence que l'entraîneur va avoir sur lui : «Avec Emery, il va s'améliorer à coup sûr. Emery travaille bien. C'est un très bon entraîneur. Mais si vous le mettez au Barça, ce gamin s'améliorerait. Il comprendrait tout. Si un Guardiola s'occupait de Mbappé il passerait de 8.5 à 9.5. Neymar est déjà 9.5. Il peut difficilement s'améliorer. Mbappé doit améliorer beaucoup de choses surtout au niveau de la compréhension du jeu. Parce que quand il était cadet ou junior il n'avait pas à réfléchir. Il se créait l'action tout seul. Par la force et la vitesse. Je veux voir Mbappé contre une défense comme celle de l'Atlético Madrid. Dans ma vision du jeu, aujourd'hui, Neymar est meilleur.»

Dans cette interview, Xavi va aussi évoquer les difficultés pour l'entraîneur du PSG à être respecté par ses joueurs, sans citer aucun nom pour autant : «Le joueur a toujours beaucoup de respect pour l'entraîneur. C'est à dire que même si un joueur touche 20 millions d'euros et l'entraîneur 5, ce joueur à 20 millions écoute son entraîneur. Certes, à un moment donné, les cracks peuvent se dire : "Mais qu'est-ce qu'il me dit celui-là ?" Mais l'entraîneur, au-delà du travail physique et tactique, doit s'occuper de la gestion de groupe: avoir des discussions individuelles et savoir mettre en avant celui qui va faire la différence. Etre honnête, c’est: "Si tu ne t'entraines pas bien, même en étant un crack tu ne vas pas t'en sortir". Et s'adresser au groupe: "Il y a deux choses qui sont non-négociables: le respect et l'attitude". Je pense qu'en tant qu'entraîneur ce sont deux choses indispensables. Après les joueurs peuvent échouer. Mais qu'ils échouent avec mes idées ! L'intelligence émotionnelle pour un coach est la base de tout. Tu ne peux pas te battre avec tes joueurs. Il faut les séduire.»

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

lundi 22 janvier

dimanche 21 janvier

samedi 20 janvier

vendredi 19 janvier

jeudi 18 janvier

mercredi 17 janvier

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux