Article 

Pour Le Mans, recevoir le PSG «est extraordinaire»

Publié le mercredi 13 novembre 2019 à 8:56 par Jean Chemarin
Petit Poucet de la Coupe de la Ligue, Le Mans a hérité du PSG lors du tirage au sort des 8es de finale de la Coupe de la Ligue effectué mardi soir. Une affiche qui se déroulera le 17 ou 18 décembre prochain et qui fait rêver tout un club.

Il y a quelques années, Le Mans faisait partie des bonnes équipes de Ligue 1. Mais de mauvais résultats et une mauvaise gestion ont conduit le club manceau devant les tribunaux et le club fut relégué administrativement en 6e division en octobre 2013. Six ans plus tard, Le Mans FC a réussi à remonter en Ligue 2 et s'il connaît un début de saison difficile (17e au classement), il a réussi à se hisser en 8e de finale de la Coupe de la Ligue après avoir notamment battu l'OGC Nice en 16e.

Alors après avoir dit tout ça, vous comprendrez facilement qu'hériter du PSG en 8e de finale est une sorte de joli cadeau, même si Le Mans sait très bien que cela sera très compliqué : «Oui (c'est un grand bonheur), mais je vais même aller plus loin, car nous étions aux barrages de la Ligue 2 la saison dernière. Et il y a 29 mois, on terminait notre championnat de CFA 2. Cela fait trois montées successives. C'est extraordinaire, a ainsi réagi l'entraîneur du Mans Richard Déziré au micro de Canal + Sport. On a un début compliqué en Ligue 2, mais on commence à redresser la tête. On a passé trois tours en Coupe de la Ligue et nous sommes contents d'y être. On va recevoir le PSG et pour tout un club et le travail effectué ces dernières saisons, c'est extraordinaire.»

Un match qui sera aussi l'occasion de remplir la fameuse MMArena : «Ça va être la ruée et beaucoup de travail dans l'organisation, mais le président à l'habitude et va mobiliser tous ses équipiers pour accueillir ce match de prestige dans les meilleures conditions pour l'ensemble de nos supporters», a confié Déziré, avant de révéler ce à quoi il avait pensé en découvrant le tirage : «Je me suis dit que ça allait être redoutable, mais j'ai surtout pensé au chemin parcouru et au travail effectué, au bonheur de ces réussites sportives successives. J'ai regardé aussi et j'en ai parlé ce matin avec mes joueurs, ce match se situe entre la réception d'Orléans et un déplacement au Paris FC, deux équipes qui sont avec nous dans la deuxième partie de tableau. Il faudra donc bien gérer ces trois matchs en huit jours, mais à coup sûr il n'y aura pas besoin d'aller chercher la motivation pour que les joueurs aient envie de disputer ce match». Pas sûr que Tuchel puisse en dire autant.



News 

Aujourd'hui

mercredi 11 décembre

mardi 10 décembre

lundi 09 décembre

dimanche 08 décembre

samedi 07 décembre

vendredi 06 décembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux